Martha’s Vineyard, Massachusetts (États-Unis) – Jour 2

Aujourd’hui, grosse journée de vélo… Et comme hier, le temps est magnifique ! Nous partons tout d’abord vers le nord, en direction de l’un des phares de l’île, en longeant la côte. Magnifiques demeures, promeneurs, cyclistes, coureurs à pied : voici le tableau.

Après être revenus à notre point de départ, nous partons en direction des falaises d’Aquinnah, après une escale dans le petit village de Menemsha, l’un des lieux de tournage du film Les Dents de la Mer, en 1975.

La route, bordée de pins, est impeccable mais bondée, en ce dernier gros week-end estival (fête du Travail en Amérique du Nord). Enfin, généralement, les automobilistes cohabitent plutôt bien avec les cyclistes…

Petit arrêt au cimetière de Tisbury – on adore les cimetières américains, pour l’ambiance qu’ils dégagent -, où l’on y voit quantité de champignons comestibles…

Enfin, après quelques milliers de coups de pédales dont certains furent assassins pour Madame, nous arrivons à Menemsha, vers 13 heures. Le bout du monde.

Et je peux vous dire qu’ils ne sont pas si nombreux, ceux qui y sont venus en vélo !

Alors Menemsha, c’est un village typique de la Nouvelle-Angleterre, avec son petit port de pêche, ses fruits de mer, ses maisons en bardeaux de cèdre et sa quiétude…

Il y a du monde, mais ce n’est pas non plus infernal. C’est d’ailleurs l’heure de manger – tout de même ! -, et ce sera fish & chips pour tout le monde, spécialité du coin !

Ici, tout rappelle le mythique film de Spielberg… qui a déjà 40 ans !

IMG_1334

Petit tour sur la plage, mais point de baignade. On a bien aimé ce fauteuil roulant adapté pour la plage (les États-Unis sont très avance sur la France pour ce genre de choses).

Nous faisons un petit tour jusqu’au bâtiment de la garde côtière…

… puis prenons un « miniferry » afin de rejoindre la rive d’en face, située à 200 ou 300 m seulement ! 5 $ la traversée ! Ils ont tout compris !

Et c’est reparti !

Nous arrivons au phare et falaises d’Aquinnah, notre « terminus ».

Nous posons les vélos (sans cadenas…) et allons sur la plage !

En continuant vers la droite (vers les falaises), nous tombons par hasard sur une plage naturiste… Si si, regardez bien !

De retour sur la plage principale, j’en profite pour faire une petite baignade, un peu plus fraîche que la veille. À vue de nez, je dirais 18/20 °C. Bien agréable.

Au final, voici approximativement (sans les détours) le trajet que nous avons effectué aujourd’hui.

Mais, pour rentrer, hors de question de repartir en vélo (j’en connais une qui va bien dormir…) ; nous prendrons le bus jusqu’à Tisbury (Vineyard Haven).

Et heureusement que nous sommes les premiers à l’arrêt de bus – situé juste en haut des falaises -, car le bus ne peut embarquer que trois vélos, et un autre couple (de Français) attend juste derrière nous… Le bus est plein à craquer, il y a un bon air de vacances ! À noter que le retour prendra tout de même près d’une heure.

La soirée sera tranquille, avec un bon repas, une vidéo, et au lit !

La suite demain ! 😉

Facebooktwittergoogle_pluspinterestby feather

3 commentaires


  1. Je trouve les côtes des États-Unis aussi jolies que les îles où vous êtes allés, le petit plus dans les îles c’est de pouvoir profiter d’un petit coin de paradis sans le monde autour, sinon très belle balade, bien racontée, je suis toujours épatée par l’honnêteté et la confiance qui règnent chez eux, c’est pas ici que tu vas laisser ton vélo sans antivol; merci pour cette belle lecture.

    Répondre

  2. Quand tu parles du vélo, y a-t-il des côtes? Ça me semble plutôt plat. Mais il est vrai que même sur du plat, s’il y a grand vent, ce peut être pénible. En tout cas, vous aviez un magnifique ciel bleu pour vous accompagner. Et b*ordel que les maisons sont belles sur la côte 🙂

    Répondre

    1. Les côtes sont plutôt rares et pas très pentues, mais il y en a quelques-unes, surtout à l’est de Menemsha, vers West Tisbury. Il n’y a pas de photos de cette partie car c’était sans intérêt, mais il y en a une qui s’en souvient… Mais oui, c’est une île magnifique. Chère, mais magnifique.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *