Nishi-Shinjuku, Tokyo (Japon)

Une nouvelle journée de visites tokyoïtes débute pour nous ! Ce matin, on traîne un peu au lit. Du coup, on se fait piquer la salle de bains – qui est partagée – et on prend du retard. Pas grave, c’est les vacances…

Concernant la salle de bains, ne trouvant pas le moyen de monter le chauffage dans la pièce (il faisait carrément froid), c’est en me renseignant à ce sujet que j’ai appris par la suite qu’il n’y avait pas de chauffage central dans la plupart des habitations au Japon ! Cela peut paraître étonnant mais c’est comme ça ! Dans les chambres, cependant, la climatisation (indispensable en été !) est réversible et permet donc de chauffer. Dans les pièces principales, les Japonais utilisent un kotatsu, une table chauffante recouverte d’un futon ou d’une couverture.

Pour commencer, nous nous rendons à la gare de Shinjuku afin de réserver notre bus pour Kawaguchiko, demain.

Malheureusement, nous nous y prenons un peu tard. En effet, tous les bus sont pleins… Les Chinois sont passés par là ! En fait, depuis notre arrivée, je guettais la meilleure fenêtre météo pour nous y rendre, afin d’espérer voir le mont Fuji – ce qui n’est jamais garanti. Du coup, nous nous rabattons sur le train, à peine plus cher (9 500 ¥) mais moins direct. On a eu chaud…

Dans la foulée, et après avoir acheté nos excellentes viennoiseries quotidiennes dans l’une des nombreuses boulangeries de la gare (qui n’ont rien à envier à la France), nous nous rendons à la mairie de Tokyo, toujours à Shinjuku.

En effet, le Tokyo Metropolitan Government Building offre un observatoire gratuit, à 202 m de hauteur, avec une très belle vue sur la ville. Aucune attente lorsque nous y arrivons.

Malgré le temps nuageux, la vue est effectivement très sympa.

On voit que les érables (et autres) commencent à bien tourner, l’apogée ayant généralement lieu fin novembre à Tokyo.

En haut, on trouve également quelques boutiques de souvenirs et un restaurant. Il peut y avoir un peu d’attente pour la descente mais ça se fait bien. On y reviendra ce soir… 😉

Après une bonne demi-heure dans les nuages, nous repartons à la gare de Shinjuku.

Où l’on se rappelle que les prochains JO se tiendront à Tokyo.

Nous sommes à Nishi-Shinjuku, le quartier d’affaires de Tokyo (Shinjuku étant le nom de l’arrondissement). C’est ici que sont apparus les premiers gratte-ciel de la ville, au début des années 1970. À la même époque que La Défense, à côté de Paris.

J’aime bien ce carrefour avec sa rampe circulaire de feux de circulation (elle fait 360°).

Après ce petit tour d’une partie de Shinjuku, nous nous apprêtons à changer de quartier…

Facebooktwittergoogle_pluspinterestby feather

2 commentaires


  1. Merci pour les infos sur le « chauffage » au Japon.

    Je regarde le parcours, lis les textes et me dis qu’il fallait être sérieusement bien préparé pour un tel voyage, sinon on passe à côté d’un tas de choses.

    Répondre

    1. Oui, il y a effectivement beaucoup de préparation et d’organisation en amont. Ça m’a pris des mois.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *