Parc national de Bako, Bornéo (Malaisie) – Jour 3

Troisième jour dans le merveilleux parc national de Bako.

Il a beaucoup (beaucoup !) plu durant la nuit et tout est inondé. Mais cela fait partie du voyage et ne nous dérange pas le moins du monde. Il pleut encore beaucoup ce matin, on va donc se reposer un peu. 😉

Après tout, même si ce n’est pas la saison des pluies, il tombe ici entre 4 000 et 5 000 mm par an, et aucun mois n’est sec. Et autant vous dire que, à Bornéo, quand il pleut, ça ne fait pas semblant !

Nous partons en début d’après-midi. Juste à côté de notre bungalow, nous apercevons un écureuil volant agrippé à un arbre. Malheureusement, je n’ai pas pu prendre de photo correcte. Celle-ci est floue…

On ne le dira jamais assez, mais attention aux singes !

Après le déluge de la nuit, voici à quoi ressemblent les sentiers…

Premier sentier emprunté : Ulu Assam view point (0,8 km). Quelques beaux végétaux sur le chemin.

Le sommet, avec une belle vue sur la mer !

En redescendant, une autre mise en garde, contre les abeilles cette fois.

Nous continuons en prenant le petit sentier nommé Telok Delima (0,3 km), qui rejoint la mangrove. Moustiques inclus.

À partir de là, c’est une véritable infestation de moustiques !

Ma foi, il est d’un fort beau gabarit…

Oui oui, c’est bien une grenouille…

Un joli serpent !

Et un gibbon !

Après le repas du soir, vers 21 heures, nous partons faire une petite excursion autour des bungalows, avec un guide. Côté animaux sauvages ou insectes, la sortie ne sera pas un grand succès. Mais se balader dans la forêt équatoriale en pleine nuit, c’est quelque chose !

Voici les deux meilleures prises, malheureusement pas très nettes : un phasme et une araignée.

Allez hop, au lit ! Demain, c’est le dernier jour…

2 commentaires


  1. Plaisir des yeux et un régal de lecture, je contemple, je lis et relis avec toujours autant d’attention et d’émotion. Je voyage avec toi et je suis fière de mon « petit » reporter… Plein de bisous et à bientôt.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *