Paris -> Kuala Lumpur (Malaisie)

Un peu plus d’un an après notre premier grand voyage – déjà en Malaisie -, nous repartons vers ce pays d’Asie du Sud-Est, pour près d’un mois !

Nous sommes à l’heure pour l’embarquement et nous ne partons qu’avec 30 minutes de retard avec Emirates (escale à Dubaï).
Nous voyageons dans un Boeing 777, plus petit que le 747 de l’année dernière sur Malaysia Airlines mais très classe malgré tout.

Après 6 h 15 de vol, nous arrivons à Dubaï à 00 h 15 locales. À la sortie sur le tarmac, une chaleur impressionnante nous arrive en plein visage ; en fait, c’est surtout une incroyable touffeur humide qui nous surprend littéralement, surtout à cette heure-là…
Voilà, maintenant nous avons trois heures à perdre dans le magnifique aéroport de Dubaï en attendant la correspondance pour Kuala Lumpur.

Un petit tour dans les boutiques duty free suffit pour s’apercevoir qu’il n’y a pas grand-chose de si intéressant, comme il se dit ici et là… En tout cas, beaucoup d’or, de bijoux et… d’émirs ! Deux voitures de luxes (une BMW 750i et une Lamborghini) sont à gagner à la fameuse tombola : 100 € le ticket et une chance sur 1000 ou 2000 de gagner, soit une bonne probabilité tout de même !

3 h 10 : Nous décollons de Dubaï en direction de notre point de chute, Kuala Lumpur (KL). On va essayer de dormir un peu dans l’avion, car c’est bien beau de mater des films sur les beaux écrans perso ou de faire des parties de Yatzée, mais le décalage horaire va se faire sentir !

14 h 15 locales : Nous voici enfin à KL, toujours aussi verdoyante, chaude et humide. Nous prenons le taxi jusqu’à notre hôtel – le Swiss Inn -, situé à Chinatown, à 120 RM la nuit ; ça va nous changer des petits hôtels minables de l’an passé.
L’hôtel est sympa et bien placé, au cœur du quartier chinois, envahi par mille senteurs de curry, durian, satay, etc.
Nous faisons un petit tour dans les rues commerçantes alentour, prenons un petit dîner dans un bon resto à touristes, et au lit !
La fatigue due au décalage horaire est bien là…

Facebooktwittergoogle_pluspinterestby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *