Port Barton, Palawan (Philippines) – Jour 2

Aujourd’hui, on reprend les bonnes habitudes, à savoir ce qui est l’attraction principale de l’archipel de Palawan : les tours en bateau (ou island hopping). Hé non, toujours pas rassasiés !

Hier soir, nous avions réservé notre bateau auprès du propriétaire du resort. Le boatman – c’est comme ça qu’on les appelle ici – est son cousin.

Nous sommes cinq sur le bateau (cinq Français !), plus Toto, notre capitaine.

Rappel de la situation géographique de la baie de Port Barton.

Nous partons à 9 heures et, pour changer, il fait beau. Blague à part, c’est un peu plus nuageux qu’ailleurs, en partie à cause du relief, mais aussi du climat qui est naturellement plus humide que celui de El Nido. Enfin, comme souvent, c’est parfaitement dégagé au-dessus de la mer.

Côté touristes, ici, cela n’a rien à voir avec El Nido ; ce matin, il doit y avoir à peine 4 ou 5 bateaux dans toute la baie de Port Barton ! Bref, c’est le rêve.

La première escale, à 30 minutes de bateau de la plage, est un récif corallien appelé Reef n°5 (information donnée par notre Toto).

Et alors là, c’est un enchantement pour les yeux ! Ce sont les plus beaux fonds marins que nous ayons vus depuis le début du voyage. Tous les coraux sont intacts et bien vivants et il y a une multitude de poissons tropicaux. Jugez par vous-même…

Un peu plus loin, voici le deuxième site du jour : Twin Reef.

Nous restons là une bonne demi-heure avant de rejoindre Aquarium Reef, non loin de là. C’est toujours aussi beau.

Un peu plus loin, voici le quatrième site du jour : Twin Reef (2e partie).

Orgie de poissons !

Ce sont probablement les plus beaux fonds marins que nous ayons jamais vus, devant ceux de la Malaisie, pourtant magnifiques (îles Perhentian, Tioman et Sipadan).

Il est maintenant l’heure d’aller nous restaurer, après toutes ces plongées éreintantes !

Et ce sera sur Capsalay Island, que voici…

Il est presque midi et, à cette heure-là plus qu’une autre, le soleil tape méchamment sous ces latitudes ! Nous courons nous mettre à l’ombre en attendant que Toto prépare le repas…

Un vrai festin ! Avec une San Miguel bien fraîche, que demander de plus ?

Après ce bon repas et la pause habituelle, nous reprenons la mer.

Un arrêt rapide pour (re)mettre la tête sous l’eau…

La mer est un peu moins chaude qu’ailleurs, et je trouve que la température de l’eau chute assez rapidement dès que l’on descend un peu. C’est parfaitement normal mais, à cette latitude, la baisse me paraît très brutale. Je ne suis pas spécialement frileux mais le froid me saisit dès lors que j’atteins -20 m environ.

Allez, je vous fais visiter… 😛

Toto nous ramène ensuite sur la terre ferme, à destination de belles chutes d’eau : Bigatto Waterfalls.

Nous accostons sur cette belle plage.

À partir de là, il ne faut marcher qu’une dizaine de minutes dans la jungle pour rejoindre les chutes.

L’eau est fraîche – presque froide -, et il y a foule (façon de parler). Les Philippins du coin aiment bien venir ici pour se rafraîchir et… boire du rhum ! 😀

Un bon moment, encore une fois !

Nous terminons la journée par une escale sur Lolly Island (pas sûr du nom), la plus petite île du coin – entièrement recouverte à marée haute.

Les jeunes des alentours s’y retrouvent souvent le soir pour des fêtes improvisées.

La voici !

En voilà une journée bien remplie ! Fourbus – celle-là, je la pique à Denis Brogniart -, nous rentrons au bungalow pour prendre une douche (presque froide) et attendons 18 heures que l’électricité revienne…

Un bon repas, une bonne San Miguel et au lit !

Facebooktwittergoogle_pluspinterestby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *