Port Barton, Palawan (Philippines) – Jour 3

La nuit a été dure – surtout pour Stéphanie -, la raison étant que, outre la chaleur infernale qu’il faisait une fois le ventilo à l’arrêt (après minuit), la topographie particulière de la plage située juste devant le bungalow fait en sorte que les vagues « cassent » de façon très brutale… et bruyante ! On aurait dit de véritables coups de canon !

Malgré une petite fatigue, cela ne nous empêche pas de partir pour un nouveau tour en bateau, mais seulement tous les deux et toujours avec Toto, notre capitaine. Les prix étant nettement plus abordables qu’à El Nido, cela nous permet de privatiser la bangka.

Nous partons vers 8 h 30, direction notre premier arrêt : Wide Reef.

Encore une fois, les coraux sont splendides et intacts, et les poissons très nombreux. Un régal pour les yeux. Et nous sommes seuls…

Un peu plus profond, avec un petit passage sous une grotte…

Un festival de couleurs, avec des champs de coraux extraordinaires… et intacts !

Des poissons en pagaille !

Un gros pépère qui se cachait au fond…

Nous poursuivons jusqu’à un site connu pour abriter quelques tortues marines. Et effectivement, après quelques minutes de recherche sous l’eau, nous tombons sur un beau spécimen !

Elle est relativement craintive et file assez vite en nous voyant. Pour contrer ça, je m’amuse – à grands coups de palmes – à lui passer devant systématiquement et à la rabattre vers Toto (qui nous accompagne dans l’eau) et Stéphanie. Finalement, elle finit par accélérer définitivement et s’enfonce dans les profondeurs.

Il est ensuite (déjà) temps d’aller manger et, cette fois, ce sera sur Paradise Island. Il n’y a pas grand monde et l’île est sublime. La couleur de l’eau est, une fois de plus, d’une clarté incroyable.

On prépare notre repas…

Il y a pire, comme pause repas… non ?

Et lui, il est pas bien, là ?

Les enfants sont toujours prêts à jouer avec les touristes. Je me suis amusé un long moment avec celui-ci.

Je jetais un caillou dans l’eau et il allait le chercher (sans masque) !

Après le repas et la pause sieste, nous repartons en direction de German Island.

C’est une île où les Philippins se retrouvent souvent pour partager de grands repas. C’est au large de cette île que nous avons vu la tortue, ce matin.

Et voici ce qu’ils mangent ! Une Philippine nous a d’ailleurs invités à en goûter un morceau… Des gens bien, ces Philippins ! 😛

La dernière étape du jour se nomme White Beach. C’est le lieu d’un resort de luxe, appartenant au même propriétaire que le nôtre. C’est ultra tranquille (complètement isolé du village), magnifique, mais nettement plus cher. Pour ceux que cela intéresse, voici le lien.

La douche extérieure…

Les extérieurs sont très soignés, c’est vraiment beau. Et c’est le calme absolu.

Encore une fois, nous voyons des enfants jouer dans le coin (il n’y a personne d’autre sur l’île !). Je vais à leur rencontre et, comme d’habitude, ils prennent la pose…

Puis c’est l’heure de rentrer ! Encore une belle journée, tranquille, sans la foule, et avec de magnifiques paysages, sur et sous l’eau.

Nous dînons dans le restaurant de notre resort, en compagnie de nos acolytes d’hier, légèrement bourrés par ailleurs ! Ils en tenaient une bonne ! 😀

Devinez le plat que nous avons choisi (recommandé par nos compères) ? Du cordon bleu ! Aussi incroyable que cela puisse paraître, il était vraiment excellent !

Après quelques bières (San Miguel, évidemment), nous filons au lit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *