Les Pyrénées et ses cols mythiques (France)

Nous continuons notre petit tour des Pyrénées, avec les environs du col du Tourmalet (2 115 m), entre Barèges et La Mongie, toujours dans les Hautes-Pyrénées.

Véritable emblème des Pyrénées et du Tour de France, ce col est une attraction en soi. En été, il y a quasiment tout le temps du monde. Mais son ascension n’est pas donnée à tout le monde…

Fin octobre, les premières neiges sont là…

Le défunt restaurant du col, qui désormais n’existe plus.

Un peu plus loin vers l’ouest, place aux cols du Soulor et d‘Aubisque, entre Arrens-Marsous (Hautes-Pyrénées) et Eaux-Bonnes (Pyrénées-Atlantiques. Là encore, ce sont deux cols mythiques du Tour de France. Et mes préférés !

Le col du Soulor (1 474 m), pour commencer.

La route entre les deux cols, toujours aussi belle et spectaculaire !

On arrive au début du col d’Aubisque.

Nous y sommes ! Le col d’Aubisque et ses 1 709 m.

Prendre son repas de midi, là, assis dans l’herbe, devant de tels paysages, sous le soleil, avec pour seuls compagnons l’odeur de la nature, les chevaux, les moutons ou un patou des Pyrénées – comme on dit chez moi –, c’est un bonheur sans nom !

Nous terminons ce merveilleux voyage pyrénéen avec le col du Pourtalet (1 794 m) – que je ne connaissais pas –, situé à la frontière espagnole, dans les Pyrénées-Atlantiques.

La magnifique vallée d’Ossau et ses superbes couleurs automnales.

Les environs du col en lui-même.

Et un peu d’humour pour finir…

Ma che miseria… quand est-ce que l’on y revient ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *