Sanibel & Captiva Islands, Floride (États-Unis)

Le lendemain matin, nous partons explorer les très chics Sanibel & Captiva Islands, véritables repaires de millionnaires (voire plus). Le luxe à l’état pur – et plutôt de bon goût, une fois n’est pas coutume aux États-Unis.

Voici le pont qui rejoint Sanibel Island. Comme on le voit, il fait encore un temps dégueulasse.

L’île se parcourt aisément en vélo et les plages sont absolument fabuleuses… C’est aussi un sanctuaire de coquillages !

Voici Northern Beach, notre premier arrêt.

Le paradis du pêcheur !

De belles aigrettes !

Le phare de l’île (1884), pas le plus beau que nous ayons vu, dirons-nous.

Nous continuons notre traversée de l’île (est-ouest) quand nous tombons sur ce panneau de signalisation ! 😀

Nous arrivons à Bowman’s Beach, un véritable paradis ! Deux bémols tout de même : le parking est cher et il peut y avoir beaucoup de monde – ce qui n’était pas le cas aujourd’hui (je rappelle que l’été est la basse saison en Floride).

Le soleil tape très, très fort. Y’a intérêt à se protéger !

Quelques pélicans barbotant dans l’eau…

Nous poursuivons ensuite jusqu’à Captiva Island mais, malheureusement, nous ne « pouvons pas » prendre de photos. Pourquoi ? Eh bien parce qu’il est quasiment impossible de s’arrêter sur le bord de la route, du moins en voiture. Voici une capture d’écran faite sur Google Street View. On peut voir que l’on ne peut s’arrêter nulle part…

De fait, nous nous contentons de circuler sur la route principale de cette île minuscule, en admirant les plus que luxueuses résidences – secondaires pour la plupart ! L’île semble plus cossue encore que sa grande soeur, Sanibel. Mais ici, presque toutes les plages sont privées… Toutefois, cela n’enlève rien à la beauté des lieux !

Après le repas de midi, nous prenons la route de Siesta Key, notre destination finale !

Courte halte sur Nokomis Beach, à Casey Key (Sarasota).

Puis nous remontons tranquillement vers Siesta Key, où nous attend notre appartement – le même qu’en 2010 –, pour la deuxième et dernière semaine de nos vacances.

Voici quelques photos du bord de mer, toujours à Casey Key. Luxe et volupté… 😀

Ils cherchent pas un jardinier ?

Finalement, nous arrivons à Siesta Key, notre petit paradis ! Une semaine de repos, de mer, de piscine, de barbecue, de Margarita, de sieste, de glaces et… c’est tout. Ah, si, j’ai tout de même fait mon petit footing quotidien sur la plage ! 😉

Étant donné que nous n’avons rien fait de particulier durant cette deuxième semaine, d’abord parce que nous connaissions relativement bien la région, mais aussi parce que nous voulions avant tout nous reposer, vous n’aurez pas de photos, d’autant plus que j’avais détaillé tout cela en 2010 (et articles suivants).

Ce que nous pouvons dire – une nouvelle fois –, c’est que l’endroit est superbe. Bon, par contre, il faut aimer la chaleur humide torride… Mais, là-bas aussi, nous n’avons pas eu une seule goutte de pluie (alors que l’été est normalement la saison la plus pluvieuse de l’année – sous forme d’orages essentiellement). Une chose était frappante : le bord de mer (la plage) était constamment ensoleillé, alors que l’intérieur (parfois à seulement 500 m de la plage) était souvent sous un ciel variable. C’est très classique dans ces régions-là, et il y a une explication très simple (la convection diurne), mais c’est toujours impressionnant de le constater.

Allez, je vous quitte tout de même avec quelques photos de couchers de soleil prises sur la plage de Siesta Key…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *