Île Sipadan, Bornéo (Malaisie)

Aujourd’hui, nous partons pour l’un des plus beaux sites de plongée sous-marine de la planète, j’ai nommé l’île Sipadan.

L’île est située à une petite heure de bateau de l’île de Mabul.

Pour avoir le droit d’y plonger, il faut réserver ; les places sont limitées (120 plongeurs par jour, de mémoire). Et ce n’est pas donné ! Comme nous ne faisons pas de plongée sous-marine mais de la plongée en apnée, nous ne faisons pas partie du décompte – et c’est nettement moins cher.

Nous arrivons sur place en début de matinée. Il faut noter qu’il est interdit (en 2008) de débarquer sur l’île. Seuls les militaires le peuvent.

En effet, ces derniers sont postés en permanence autour de l’île afin de prévenir une attaque terroriste, comme celle qui eut lieu sur l’île de Jolo, en l’an 2000.

Nous sommes ici aux frontières territoriales des Philippines, de la Malaisie et de l’Indonésie ; des groupes terroristes islamistes (Abu Sayyaf, notamment) sont très présents dans la région, en particulier dans l’extrême sud-ouest des Philippines (îles de Jolo et Tawi-Tawi, péninsule de Zamboanga, extrême sud de l’île de Palawan, etc.) et dans le nord-est de l’île de Bornéo (Malaisie), c’est-à-dire où nous nous trouvons actuellement. Cela étant, les endroits très touristiques sont très sécurisés, et l’on ne s’y sent pas en danger. Maintenant, il vaut mieux éviter les longues traversées en bateau, en solo, dans le sud de la mer de Sulu…

Mais place aux photos (toutes prises en apnée, comme d’habitude) de ce véritable paradis sous-marin, que le commandant Cousteau avait popularisé via son reportage sur le cimetière des tortues, en 1988 !

L’une des particularités du site, c’est son tombant qui plonge à -600 m (et même moins), et cela à quelques mètres de la plage seulement ! Cela permet une incroyable variété d’espèces, de la plus grosse à la plus petite.

Sur cette photo, on devine la chute vertigineuse qui nous attend…

Mais nous y reviendrons plus tard… 😉

Puis vient la rencontre – toujours magique – avec les tortues…

Un peu plus profond, ce sont deux tortues auxquelles je tiens compagnie…

Puis c’est le tour des requins ! Pas facile de les approcher…

Et encore des tortues, par dizaines…

Je me rapproche à nouveau du tombant, qui donne presque le vertige ! Mais là, on a envie de sauter dans le vide…

Je réveille une tortue (plus grosse que les précédentes) qui était en train de faire la sieste…

… puis une autre, un peu plus bas !

Elles s’échappent dans le bleu profond…

Même Bibi parvient à la courser…

Pour ma part, je ne peux m’empêcher d’aller faire mumuse avec les plongeurs bouteille.

Attention, on plonge…

Et pour finir, une dernière danse avec une tortue, dans le grand bleu…

Un commentaire


  1. Superbe et que de beaux souvenirs pour vous 2. A voir et à revoir sans modération,pour le plaisir des yeux, un vrai régal;

    Merci Titi pour ces beaux clichés. Bisous et à bientôt pour d’autres découvertes

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *