Kuching, Bornéo (Malaisie)

Pour notre troisième voyage en Malaisie (après 2005 et 2006), nous avons cette fois décidé d’aller sur la mythique île de Bornéo, la quatrième plus grande au monde. Celle-ci est partagée entre trois pays : la Malaisie au nord, l’Indonésie dans les deux tiers sud, et le petit sultanat du Brunei, au nord, enclavé entre les deux États malaisiens du Sarawak et du Sabah.

Voici le trajet que nous allons effectuer, d’ouest en est.

Première étape de ce voyage qui va durer un mois : la ville de Kuching, dans l’État du Sarawak, dans l’extrême nord-ouest de Bornéo.

Après avoir atterri à Kuala Lumpur, la capitale du pays, nous prenons un vol intérieur avec l’excellente compagnie Air Asia – l’une des meilleures au monde désormais (en 2014).

Kuching, c’est la capitale et plus grande ville du Sarawak, avec près de 400 000 habitants. Deux ans après notre dernier voyage en Malaisie, nous retrouvons cette bonne vieille chaleur humide si caractéristique de l’Asie du Sud-Est.

Encore sous le coup du décalage horaire, nous commençons par faire un petit tour de la ville, tranquillement….

Le quartier chinois.

Le fleuve Sarawak, toujours très boueux.

Kuching, c’est aussi la « ville des chats », et vous allez comprendre pourquoi…

Oui, il y en a un peu partout dans la ville ! 😀

C’est également très coloré, comme souvent en Asie du Sud-Est.

Quelques lieux de culte ou de recueillement. Fait (très) rare dans notre bas monde, en Malaisie, toutes les religions ou presque cohabitent plutôt bien. Certes, l’islam est largement majoritaire (61 % au niveau national), mais les tensions entre les différentes communautés restent minoritaires. Pour combien de temps encore ?

En Malaisie, comme aux États-Unis – mais pas en France (…) -, on a le droit d’être patriote sans être traité de facho…

Et ici, on fait pas semblant ! 😀

Voici un joli coucher de soleil pour finir cette journée, malgré tout épuisante.

Demain, premier parc national, et non des moindres ! 😉

2 commentaires


  1. Quelles belles photos ! Est-ce une impression, mais ça semble très propre.

    Répondre

    1. Merci. 🙂 Concernant la propreté, oui, c’est une impression. 😛 Non pas que ce soit hyper sale (en moyenne), mais Bornéo reste un lieu très reculé et, dans certains secteurs, ce n’est pas très développé. Cela peut même être très pauvre. Tu le verras par la suite… 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *