Port Barton, Palawan (Philippines) – Jour 4

Aujourd’hui, on va se la jouer pépère…

Je commence la journée en allant barboter dans l’eau avec les gamins. Rappelez-vous : il y a de bons rouleaux qui nous empêchent de dormir…

Malgré les avertissements concernant les méduses (présentes en très grand nombre dans la baie de Port Barton), j’y reste un bon moment. Même pas peur !

Le reste de la matinée sera consacré à ne rien faire, ce qui est parfois sympa, en vacances.

Le midi, nous allons de nouveau manger dans le restaurant de Ivan, un Français installé à Port Barton depuis quelques années. Originaire du Pays basque, il a souhaité importer quelques produits bien de chez nous. On y trouve du Ricard (!), mais aussi du cassoulet, du bon pain français fait maison, de bonnes pizzas et bien d’autres produits que j’ai oubliés.

Le resto s’appelle Miam Miam Glou Glou et se trouve juste à côté du terminal des bus. Le cadre et l’accueil sont sympa, les prix corrects. Si j’avais une critique à émettre (Ivan, si tu me lis…), ce serait la chaleur intenable avec le toit en tôle. S’il y avait des des ventilateurs un peu partout, ce serait appréciable. Mais pas facile quand l’électricité n’est en fonction que de 18 heures à minuit dans toute la ville…

En tout cas, ça fait plaisir de rencontrer un compatriote ici, et d’évoquer notre cher Sud-Ouest. 😉

Le ventre bien rempli, nous partons à destination des Pamoayan Waterfalls, des chutes d’eau situées à une heure et demie de marche au nord de la ville.

Avec le super plan que nous a donné le proprio de notre resort, on devrait y arriver !

Il faut d’abord aller jusqu’à l’extrémité nord de la plage principale de Port Barton, puis bifurquer dans les terres. Après… il faut suivre le plan ! 😀

Je l’ai déjà dit, mais la campagne philippine est belle. Des rizières, des petites maisons en bambou, des gens qui travaillent la terre en pleine chaleur, des buffles d’eau, des poules, etc. Et pour ne rien gâcher, très peu de moustiques !

Après donc une heure et demie de marche sous le cagnard, nous arrivons aux chutes. On s’est trompé de sentier vers la fin mais on y est tout de même arrivé…

Eh bien, croyez-moi ou non, mais elle est fraîche ! Nous ne sommes que quatre, la plupart des gens étant déjà repartis. On y reste un bon moment, profitant de la fraîcheur et du cadre.

Et ce sera tout pour aujourd’hui !

Je termine par quelques photos du coucher du soleil, en face de notre bungalow…

Bonne nuit !

Facebooktwittergoogle_pluspinterestby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *