Port Barton, Palawan (Philippines) -> Québec (Canada)

Eh oui, on n’en a pas envie, mais il faut rentrer…

Voici le trajet du retour – sur deux jours.

1- Port Barton -> Puerto Princesa (4 h de bus) ;

2- Puerto Princesa -> Manille (1 h d’avion) ;

3- Manille -> Québec, via Tokyo et Chicago (20 h d’avion, plus le décalage horaire).

*****

Dernière matinée et dernières photos de la plage de Port Barton.

Vraiment un beau coin, calme au possible, loin des hordes de touristes. On y reviendra.

À 9 h 30, nous prenons le bus pour Puerto Princesa. Le prix est très raisonnable (200 pesos, de mémoire).

Et c’est parti ! À noter que, vu l’étroitesse de la route, le klaxon est très souvent utilisé… 😀

Petite pause pipi/manger. Il fait une chaleur infernale.

Dans le petit boui-boui où nous nous arrêtons, il y a cet adorable petit toutou, avec sa couche… 😀

Un peu plus loin, sur la côte est de l’île de Palawan. Les paysages sont ici beaucoup plus arides.

Encore un peu plus loin, quelques kilomètres avant Puerto Princesa. Les routes sont excellentes (certains devraient en prendre de la graine…). C’est très montagneux, certains sommets tutoyant les 2 000 m d’altitude. Le bus en chie un peu !

Nous arrivons à Puerto Princesa en début d’après-midi. Il y a un monde fou, c’est incroyable. Nous demandons à un chauffeur de tricycle à moteur de nous conduire au malsitué près de l’aéroport, où nous allons faire quelques courses. Malheureusement, impossible de trouver le fameux rhum qui m’a été recommandé. Et pour cause, il est plutôt rare… Je me contente de prendre le rhum local (le Tanduay), mais du 12 ans d’âge.

Ensuite, vol vers Manille en fin d’après-midi, repas dans un fast-food de la ville (pour changer et aller vite), et soirée devant la télé, avec la clim’ bienvenue…

Comme nous avions été satisfaits de notre chambre à Manille, nous revenons dans le même hôtel, qui s’est avéré être un hôtel de passe ! Bon, honnêtement, il faut le savoir ; c’est très propre et bien fréquenté. Les avis sont d’ailleurs plutôt bons sur Internet.

Voici notre chambre…

La suite du voyage retour se fera sans encombre. Nous arrivons à Québec épuisés, mais heureux de voir nos amis à l’aéroport, venus nous chercher. Nous sommes le 18 avril et, à Québec, c’est encore l’hiver. S’il n’y a plus de neige dans la ville, c’est autre chose chez nous, avec plus de 40 cm au sol… Il fait gris, les routes sont pourries, défoncées ; oui, on est bien rentrés !

*****

Rapide bilan du voyage

Sans idéaliser – car on sait ce que c’est, et on connaît la différence entre passer des vacances dans un pays et y vivre -, la petite partie des Philippines que nous avons visitée est absolument magnifique, les gens sont, dans l’ensemble, très souriants, paraissent heureux de vivre et sont souvent prêts à vous aider. Il y règne un calme et une sérénité rares dans ce bas monde…

Si l’on devait établir quelques points négatifs, ce serait l’absence de distributeurs de billets dans pas mal de secteurs (on le savait et on en a parlé), qui nous a sérieusement compliqué la tâche ; les prix trop élevés dans certains domaines, notamment la restauration ; un côté business quelquefois un peu trop présent, et vraiment pénible à l’occasion ; la nourriture pas exceptionnelle (hormis les produits de la mer), à des années-lumière de ce que l’on trouve en Malaisie, par exemple. Et… c’est tout !

Mais s’il y a de plus en plus d’étrangers (Américains et Français, notamment) qui y investissent, voire y passent leur retraite, ce n’est pas pour rien ! Le pays est immense, magnifique, avec une position centrale en Asie du Sud-Est, et la population est jeune, instruite, catholique à 90 % (…) ; bref, c’est clairement un pays en devenir.

Mais avant ça, c’est aussi et surtout un pays à découvrir en voyage, et j’espère que mon récit et nos photos vous auront convaincus…

7 commentaires


  1. Magnifique compte-rendu! Merci! Nous partons en janvier 2016 pour les Philippines et envisageons un itinéraire très semblable, ce blog est donc tombé du ciel pour nous! Merci encore!

    Louis, ville de Québec (et oui, tout près de chez toi en plus!)

    Répondre

  2. Bonjour! Magnifique récit qui nous aidera beaucoup en Février-Mars 2016. 🙂 🙂

    J’avais juste une petite question. Quel est le nom de l hôtel dans lequel vous avez séjourné à l’aller et au retour à Manille. Car je ne trouve pas l’info dans votre récit.

    Merci.

    BSL

    Répondre

      1. Bonjour,

        Oooooh merci infiniment pour la réponse.

        Bonne journée!

        BSL

        Répondre

  3. Merci de partager .. 3eme voyages aux phils dans 2 mois ..Je suis amoureux du pays et d’une filipina 🙂

    Répondre

    1. Merci à vous. J’ai adoré ce pays également et j’espère y revenir bientôt ! @+

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *