Kenroku-en, Kanazawa (Japon)

Nous continuons notre visite de la ville de Kanazawa avec le Kenroku-en, l’un des plus beaux jardins japonais du pays. L’entrée coûte 310 ¥.

Malheureusement, le ciel n’est toujours pas avec nous ; s’il s’est quasiment arrêté de pleuvoir, le ciel est toujours bien bas. C’est dommage, les photos ne rendent pas hommage à la beauté des lieux.

Momiji (érables japonais).

Hisagoike Pond.

Kaiseki-to Lantern.

La plus vieille fontaine du Japon !

Un peu plus loin, cerisiers, pins et érables sont attachés afin qu’ils poussent d’une certaine façon. Des bonsaïs géants, en somme.

Un véritable travail d’orfèvre !

C’est-y pas beau, hein ?

Cela n’apparaît pas sur les photos (c’est un boulot, hein) mais il y a énormément de monde. Et devinez quelle est la nationalité la plus représentée… et la plus pénible ? Eh oui, toujours les mêmes zombies chinois ! On les a surnommés comme ça car ils ne se déplacent qu’en groupe.

Les jardiniers au travail !

À l’entrée de la maison de thé, que trouve-t-on ?

Eh oui, un « parking à parapluies » ! 😀

Encore un bel érable, déjà bien déplumé mais nous gratifiant d’un beau tapis de feuilles…

Nous poursuivons la visite…

Une petite maison traditionnelle, au bord d’un étang.

À cette période de l’année, on trouve beaucoup de Japonaises qui font des photos de mode dans les parcs, pour des books ou pour le plaisir.

Personnellement, je les trouve magnifiques.

La statue du prince Yamato Takeru, un héros japonais.

Voilà pour cette belle visite qui aura duré une heure et demie.

Le Kenroku-en est vraiment un jardin magnifique, surtout en cette saison. En hiver, sous la neige, et au printemps, ce doit être également de toute beauté !

Il est désormais presque 16 heures, nous rentrons tranquillement à l’hôtel.

Voici le château de Kanazawa, que nous verrons demain.

Quelques rues tranquilles à Kanazawa.

L’une des avenues principales de la ville ; au fond, on y voit notre hôtel.

Comme à Tokyo, la ville est déjà en mode Noël !

De retour à l’hôtel, nous nous posons jusqu’au repas du soir. Pour ma part, je profite du onsen (bains chauds) de l’hôtel, situé au sommet de l’immeuble et en partie à l’air libre. De là-haut, la vue sur la ville et ses lumières nocturnes est bien sympa.

Nous ressortons à 19 heures pour aller dîner. Le ciel s’est dégagé, ce qui est de bon augure pour demain.

Comme nous sommes fidèles aux bonnes choses, nous retournons dans le même restaurant que ce midi. Et ce fut tout aussi bon !

Facebooktwittergoogle_pluspinterestby feather

4 commentaires


  1. Quel magnifique endroit. Et quel travail que de supporter les branches des arbres pour orienter la croissance des branches. C’est quelque chose à voir; comme tu dis, ce sont des bonzaïs géants.

    Répondre

    1. Le terme « jardin japonais » n’est pas galvaudé. C’est à l’image de la société : propre et ordonné.

      Répondre

  2. Salut, magnifiques photos cela me replonge 1 an en arrière!
    Ma femme et moi étions passés par Kanazawa lors de notre voyage de noce en novembre 2016, on a surement du se croiser!
    Pour les cordes sur les arbres ainsi que les poutres en bois qui sont sous les branches, nous avons eu une autre explication, dans cette région la neige tombe avec abondance et ces cordages aident les branches à ne pas plier / casser sous le poids de la neige.
    Lors de notre passage, ils étaient entrain d’équiper les arbres vers le portail de l’entrée.
    Impressionnant l’écart entre le niveau de sécurité de nos élagueurs (France) et les Japonais.
    Dans tous les cas ce parc reste pour moi le plus beau du Japon, celui qui nous a le plus impressionné !
    En plus nous avions eu la chance d’avoir du soleil ce jours la, le matin Château de Kanazawa, le midi repas dans le resto en face de la fontaine (la serveuse parlait un Français presque parfait) et visite du parc dans la foulée.
    Magnifiques souvenirs!
    Je retourne à la lecture de ton blog, encore merci pour ce récit passionnant.

    Répondre

    1. Bonjour et merci de votre commentaire.
      En effet, les deux raisons sont valables pour les poutres en bois qui soutiennent les branches des arbres. Il neige pas mal en hiver à Kanazawa ; toutefois, cela reste très modeste par rapport à ce qui tombe plus au nord-est…
      Bonne continuation. Pour ma part, j’ai vraiment hâte de retourner au Japon !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *