Montpelier, Vermont (États-Unis)

Lundi, dernier jour dans le Vermont, avec un petit passage à Montpelier (avec un seul « l », contrairement à son homonyme français) qui, avec moins de 8 000 habitants, est la plus petite capitale d’État du pays. Une jolie petite ville.

La State House, sorte de préfecture.

On sait et l’on voit que nous sommes bien en Nouvelle-Angleterre ; l’architecture des bâtiments rappelle vraiment l’Angleterre.
Malheureusement, à cause de la lumière défavorable et d’un ciel blanchâtre, le rendu des photos n’est pas terrible…

Il est midi ; on file vers le nord en s’arrêtant – comme d’habitude – chez quelques antiquaires, dégotant quelques babioles, puis il est déjà temps de rentrer. On expérimentera un nouveau poste de douane (minuscule), situé au sud de Frelighsburg, où l’on passera en cinq minutes… Puis vint l’abominable autoroute 20, un cauchemar d’ennui !

On revient quand ? 🙂

Facebooktwittergoogle_pluspinterestby feather

3 commentaires


  1. Nous y sommes allés il y a longtemps. C’est vraiment charmant comme ville.

    Répondre

  2. Salut Thierry,

    Nous y sommes nous-mêmes passés il y a 2 ans pour manger un morceau avant de rentrer au Québec. Les américains la prononcent « Montpelieur ». Nous ne l’avons pas trouvé si jolie que cela, peut-être à cause du temps maussade que nous avions ce jour-là.
    Quand nous nous rendons dans le Vermont ou le New Hampshire, nous passons par le poste frontière de Hereford. Le douanier américain que nous avons eu en entrant aux USA parlait français et était très sympa avec nous (chose rare venant des douaniers américains). En plus, poste quasiment désert=passage ultra rapide.
    Nous étions nous aussi sur la route pour ce long week-end. Nous sommes allés visiter Washington, Annapolis et Baltimore. 9h de route pour s’y rendre au départ de Montréal. Très très sympa comme villes, avec beaucoup de choses à voir, surtout à Washington.
    Prêt pour l’hiver ? A+. Christophe.

    Répondre

    1. Salut Christophe,

      À l’aller, nous sommes passés par le poste frontière de Stanstead, mais celui qui traverse la ville. Douanier très sympa, et parlant deux mots de français. Mais comme je l’indiquais, je me suis laissé entraîné par le GPS, car je voulais éviter ce poste-là. Au retour, c’était beaucoup mieux !
      East Hereford, nous l’avions emprunté au printemps dernier (mais c’est un autre secteur). @+ 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *