Daytona Beach, Floride (États-Unis)

Les vacances terminées, il faut penser à rentrer à la maison… Et comme le disait si bien Patrick Bruel dans P.R.O.F.S. : « Si je reste, je pars pas ; et si je pars pas, je reviens pas ; et si je reviens pas, on se revoit pas ». Oui, un grand moment de philosophie.

S’il est quasiment certain que l’on reviendra un jour en Floride, tant cela nous a plu, là il faut rentrer… 2 800 km de plus à avaler ! Aïe !

Sur la route du retour, nous faisons une courte escale à Daytona Beach, ville mythique s’il en est ! Pour ceux qui ne la situent pas, cela se trouve dans le nord-est de la Floride, au bord de l’Atlantique. Il y a déjà un bon 300 km à faire avant d’y arriver.

L’arrivée à la fameuse plage (photo pas très droite car prise en voiture).

Le péage (bah oui, on est en Amérique !) pour pouvoir accéder à la plage en voiture : 5 $ la journée ; pour cette fois, ça ira…

Et donc, vous pouvez librement – ou presque – rouler sur la plage (à une vitesse maximale de 10 mph ou 16 km/h) dans la zone réservée aux voitures bien sûr ! À droite, ce sont les stationnements ; à gauche, la plage publique.

Le beau camion du marchand de glaces, typiquement américain !

Puis la plage en elle-même.

Plus de monde ici donc, clientèle plus jeune et mer un peu moins chaude (c’est l’océan quand même…). Mais l’endroit est très sympa. Et toujours cet « incroyable » sentiment de sécurité.

Plus près du centre-ville, le fameux speedway de Daytona !

*****

Pour terminer ce carnet, voici quelques photos plus ou moins insolites prises tout au long de notre voyage.

Celle-là, no comment (culturellement, on est vraiment différents, s’il était encore nécessaire de le préciser) !

Là encore, les Ricains et leur « God », une grande histoire d’amour… Sont vraiment malades avec leur religion ! Enfin, ce n’est pas la pire, hein. 😉

Près d’Orlando… et de Disney World.

Notre cocktail des vacances…

Orgie de clams, ramassés sur la plage bien sûr…

Mais l’on a aussi mangé des hamburgers (faits maison évidemment) au barbecue (au charbon !).

Pour finir : oui, je veux bien te suivre… 😉

Voilà, c’est terminé… Il faut revenir au boulot !

Comme je le disais, on reviendra très certainement en Floride un jour, tôt ou tard, toujours en essayant de fuir les hordes de touristes. Mais ce n’est pas toujours facile.

Mais que ce pays est beau… et grand ! 6 311 km au total, ça commence à faire ! Mais Titine a tenu bon, aucun problème !

Allez, à la prochaine ! 🙂

5 commentaires


  1. Beau voyage et belles photos! J’attendais avec impatience les deux dernières parties.

    Ça m’a rappelé de bons souvenirs de mes deux voyages en Floride durant ma jeunesse (dans le coin de Clearwater)…

    Tu m’as fait bien rire avec tes panneaux publicitaires sur la vasectomie et « Jesus »!!!

    Répondre

  2. Ça donne définitivement envie d’aller y faire un tour tout ça 😀 mais je ferai ma Québécoise et irai en hiver parce que là je pense définitivement que je profiterai pas du tout du tout avec des chaleurs pareilles !!!

    PS : le panneau sur la vesctomie 😀 terrible !!!

    Répondre

  3. Wow, si même toi t’es convaincue alors ! Honnêtement, mars/avril sont les mois idéals pour aller en Floride : pas trop de monde je pense, chaud mais sans plus et encore pas trop humide. En plein hiver la mer risque d’être un peu fraîche… et on n’est jamais à l’abri d’une vague de froid, même là-bas ! Bon, c’est pas le Québec hein mais il peut faire -15° dans le nord de l’État et jusqu’à -5° assez au sud… comme en janvier dernier d’ailleurs (il a fait -2° à Sarasota, là où on était).

    Pour la vasectomie, ouais c’est hallucinant… Mais j’ai appris que c’était très courant ici, même au Québec ! Y sont fadas…

    Répondre

  4. D’après ce que j’ai lu ça toucherait quasiment un homme sur deux après 40 ans même 😉 ce qui effectivement est énorme… Faut pas oublier que les filles aussi y passent hein !!! Je sais pas ce qui est pire entre ça et se retrouver ménopausée à 35 ans lol

    Pour la Floride, on verra bien si on y va un jour 😀 On va fatalement commencer à se diriger vers des vacances un peu moins baroudeurs en camping tout ça donc ça peut être pas mal 😀

    Répondre

  5. Oui sauf que pour les femmes c’est naturel… C’est des malades ici !

    Pour la Floride, je te donnerai le lien de notre location si ça te tente ! 😉

    @+

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *