Yale, New Haven, Connecticut (États-Unis)

Avant de rentrer au Québec, nous avons décidé de faire une courte halte dans le seul État de la Nouvelle-Angleterre où nous ne sommes jamais allés, à savoir le Connecticut, l’un des plus petits du pays. Mais attention, pas n’importe où : à New Haven, pour visiter la magnifique université Yale.

Située à un peu moins de deux heures de route de New York, Yale est l’une des huit universités privées appartenant à l’Ivy League, le cercle très fermé des meilleures universités du nord-est des États-Unis.

Fondée en 1701, c’est la 2e plus ancienne université après celle de Harvard (1636), que nous avions visitée l’an dernier.

Voici quelques bâtiments où l’on peut assister aux cours. On a vu pire.

Comme à Harvard, Yale possède son propre service de police. Cela doit être relativement tranquille…

La végétation a explosé ces derniers jours, rendant les lieux encore plus beaux.

Nous passons devant cette belle église, la Church of Saint Mary.

Le Woolsey Hall, où se trouve l’auditorium principal de l’université.

Le cénotaphe de la Première Guerre mondiale.

Le Woodbridge Hall.

La bibliothèque de Yale, composée de plusieurs bâtiments, est la 3e plus importante bibliothèque universitaire des États-Unis (15,2 millions de documents).

La Sterling Memorial Library (1930).

À elle seule, elle comprend plus de 4 millions de livres et documents.

Quel magnifique édifice !

Et que dire de l’intérieur ?

Deux salles de lecture et quelque chose qui ressemble à des casiers.

Retour à l’extérieur. L’architecture est remarquable.

Nous arrivons maintenant dans le secteur des residential colleges (il y en a 14 à Yale), sortes de résidences universitaires [mais pas seulement]. N’étant pas familier avec le milieu universitaire nord-américain, j’avoue avoir du mal à saisir leur fonctionnement précis.

L’entrée du Trumbull College.

Le Branford College.

L’entrée de chaque collège est privée et, normalement, seuls les étudiants et les enseignants y ont accès. Sauf que, aujourd’hui, fin d’année scolaire oblige, beaucoup d’étudiants déménagent leurs affaires avec leurs parents ou amis, et les portes restent parfois ouvertes. Je suis donc parvenu à entrer et à faire quelques photos de la cour. C’est vraiment magnifique.

Le Jonathan Edwards College.

Quelques autres bâtiments de l’université.

Enfin, une photo du Grove Street Cemetery, situé tout près du campus de l’université.

Voilà pour cette courte visite de Yale. Il nous aurait fallu plus de temps pour tout voir, mais nous avons encore beaucoup de route à faire pour rejoindre Québec (750 km). En tout cas, comme à Harvard, le campus donne envie d’étudier. Reste à en avoir le niveau et surtout les moyens…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Alert: Contenu protégé !