Fleuve Kinabatangan, Bornéo (Malaisie)

Notre première nuit sur les bords du fleuve Kinabatangan, chez Uncle Tan, s’est bien passée. C’est pas le Hilton, mais on a l’habitude… 😉

Ce matin, nous partons très tôt (6 h 30) pour une balade en bateau sur le fleuve. Le jour se lève à peine…

Il fait beau, il fait chaud.

L’un des objectifs du jour est l’observation des fameux nasiques, ces singes endémiques de l’île de Bornéo. Nous en avons déjà vu à plusieurs reprises, et notamment à Bako. Aujourd’hui, il n’en reste plus que quelques milliers.

Il ne faut pas une heure avant que nous en apercevions… Il sont toujours en groupe.

Ce sont des singes très agiles – comme tous les singes me direz-vous. Oui, mais ceux-ci plus que d’autres ; ils allient puissance et agilité. Leurs sauts sont particulièrement impressionnants.

Le nasique est l’un des seuls mammifères à se tenir debout pour se déplacer. Et la séduction se fait par… le nez ! Plus il est long, plus le mâle a des chances de conquérir des femelles (c’est Bernard Ménez qui serait content !).

Nous enchaînons par une petite balade dans la jungle. Quelques jolies bestioles nous attendent.

J’adore la photo de cette grenouille, cachée dans un tronc d’arbre.

Une belle araignée et quelques insectes…

Une petite sangsue.

En cette saison, le fleuve est bien boueux.

De retour au camp, nous apercevons un beau varan !

Le soir, nous partons pour une nouvelle excursion dans la jungle, de nuit cette fois.

Et c’est un véritable festival de grenouilles, toutes plus belles les unes que les autres. Certaines sont minuscules ; la plus petite faisait la taille de l’ongle de mon pouce !

Bon, on n’a pas vu que des grenouilles non plus, hein !

Pour finir, une belle chauve-souris… 😀

Au final, ce fut une journée bien remplie et riche en découvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *