Le canyon de Waimea, Kauai, Hawaï (États-Unis)

Aujourd’hui, c’est le canyon de Waimea qui sera à l’honneur !

En partant de Waimea — la ville —, il faut prendre la route 550 pour y arriver. En fait, il n’y a que deux routes qui vont dans ce secteur montagneux de l’ouest de l’île : la route 550 et la Koke’e Road, qui part de Kekaha, située un peu plus à l’ouest, et rejoint finalement la 550.

Pour commencer, nous nous arrêtons au Waimea Canyon Lookout (1 036 m d’altitude), l’un des plus beaux points de vue pour admirer les splendeurs du canyon. Ambiance Ouest américain garantie !

Un peu plus loin, voici le Pu’u Hinahina Lookout, duquel partent plusieurs sentiers de randonnée. La vue y est également magnifique.

Le canyon de Waimea est surnommé le Grand Canyon du Pacifique ; on comprend aisément pourquoi !

Comme dans beaucoup de secteurs de l’île, nous assistons à un véritable ballet d’hélicoptères.

En fait, nous longeons la route via un petit sentier.

Une belle chute d’eau, de quelques centaines de mètres de haut.

Belle panoplie de couleurs.

Après cette mise en bouche, nous nous élançons pour notre randonnée du jour, à savoir le Canyon Trail (le bien nommé !). Nous avons beau être à 1 100 m d’altitude, il fait déjà bien chaud !

Comme on le voit, le sentier commence en forêt et c’est encore bien vert.

Les photos suivantes n’ont que peu d’intérêt, mais elles montrent que, très localement, le milieu est très humide (réel microclimat).

Après 25 minutes de marche, nous arrivons à ce panneau ; nous prenons à droite, en direction du point de vue.

La végétation change radicalement ; j’aime beaucoup cette ambiance.

Cinq minutes plus loin, nous arrivons au point de vue, situé au bord d’une falaise.

Nous faisons demi-tour et, cette fois, nous allons tout droit. La végétation est plus clairsemée et le soleil tape fort.

Après une heure de marche tranquille, nous arrivons à destination : un superbe point de vue sur le canyon de Waimea, à 950 m d’altitude.

T-shirt anti-UV et chapeau de rigueur si l’on ne veut pas griller !

On pourrait croire, comme certains randonneurs que nous avons croisés, que le sentier s’arrête là ; il n’en est rien. Il faut continuer et descendre l’espèce de butte, puis emprunter le sentier qui tourne à gauche. Il ne faut pas prendre le sentier qui longe la falaise… du moins pas en descendant.

Là, après deux minutes de marche, nous arrivons à une première chute d’eau.

Et, à peine plus loin, dans l’autre direction, une autre chute d’eau, beaucoup plus importante. Celle-ci fait plusieurs centaines de mètres de haut…

Mieux vaut ne pas s’approcher trop près du bord, ou être très prudent…

Deux dernières vues depuis la chute en direction du canyon.

En fin de compte, ce fut une très belle randonnée, relativement peu empruntée et assez facile (6 km aller-retour et un dénivelé de -150 m/+150 m). Il faut juste faire attention au soleil et emporter beaucoup d’eau.

De retour en haut, il est presque midi ; c’est l’heure de rentrer à l’appartement, dans la fournaise de Waimea (33 °C).

Pour terminer, je vous propose ces magnifiques vues de la côte prises en redescendant la route 550, après être sorti de la zone montagneuse. Les couleurs semblent parfois irréelles.

Le bleu du ciel semble se confondre avec celui de l’océan…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *