Polihale State Park, Kauai, Hawaï (États-Unis)

Après notre randonnée matinale, il est temps d’aller manger un bout, avant de redescendre sur la côte, en direction du Polihale State Park.

Nous nous arrêtons au Koke’e Lodge, seul restaurant du coin, situé à côté du camping du parc. Nous y mangerons très correctement.

Un pluviomètre local, copieusement arrosé… 😉

Après ce réconfort bienvenu, nous reprenons la route en direction de la côte ouest/sud-ouest de l’île, la plus sèche — et de loin.

La belle église de Waimea, sous un chaud soleil.

La langue locale est friande de voyelles…

Les cinq derniers km se font sur une piste très bosselée, et sont très désagréables… Malgré notre SUV, on n’a pas dépassé les 30-40 km/h.

Nous arrivons au Polihale State Park peu avant 17 heures.

C’est gratuit et il n’y a pas tant de monde que cela. La plage est superbe.

Les falaises qui bordent la plage sont magnifiques.

L’instant « recueillement »…

Qu’apercevons-nous sur la plage, en allant marcher un peu plus loin ?

En effet, une personne nous apprend qu’un baigneur est porté disparu depuis hier et qu’un requin a été aperçu près de la plage…

Cela ne m’empêche pas d’aller me baigner, non mais !

Nous avions choisi de venir en fin d’après-midi pour observer le coucher du soleil, mais force est de constater que, ce soir, il n’a rien d’exceptionnel. Néanmoins, cela reste toujours agréable ; on n’est pas en enfer, hein !

À 19 h 15, un hélicoptère de la garde côtière vient survoler la plage, probablement à la recherche du baigneur disparu.

Deux dernières photos avant de quitter la plage et qu’il fasse nuit noire.

Le lendemain, nous apprendrons que le parc et la plage seront fermés à cause des requins ; ouf, c’était moins une !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Alert: Contenu protégé !