Monts Cascade & Porter, New York (États-Unis)

Quasiment un an après, jour pour jour, nous retournons dans la région de Lake Placid, dans l’État de New York. À l’occasion de la fête nationale du Canada, nous bénéficions d’un week-end de trois jours bienvenu !

Nous avons loué une chambre chez un hôte Airbnb, à Saranac Lake.

Partis en ce 1er juillet férié (au Canada seulement), nous arrivons sur place vers 13 heures, après cinq heures de route sans encombre. Nous prenons notre repas « de midi » au bord du lac Flower, sous un soleil encore radieux et un bon 25 °C bien agréable.

Après avoir pris possession de notre chambre, nous rejoignons la ville olympique de Lake Placid pour la soirée. Comme prévu, il ne faut pas longtemps avant que les (grosses) averses orageuses ne pointent le bout de leur nez et transforment les rues en rivières ! On en profite pour faire les magasins et dévaliser notre fournisseur préféré, qui affiche des rabais de -70 à -80 % ! 😉

Du coup, pas de photos de cette première journée.

*****

Samedi matin, la météo est encore capricieuse. Le ciel laisse échapper quelques gouttes de pluie, le plafond est bas, la bruine pas bien loin. Pas bien grave, cela ne gâchera pas la journée !

Aujourd’hui, nous partons faire l’ascension du mont Cascade (1 249 m) dont le départ est situé sur la route 73, non loin du village de Keene.

Même si, pour un 2 juillet, le temps est très mitigé et très frais, il y a foule ! Plus beaucoup de place pour se garer !

Nous partons à 8 h 50 pour une ascension de 3,9 km et 606 m de dénivelé.

Le départ est facile et commence en sous-bois. Par chance, aucun moustique à l’horizon…

Après une grosse demi-heure, les premières difficultés arrivent.

Après les récentes pluies, la forêt est très humide. Et l’on n’a pas trop chaud (15 °C) !

Après une heure et demie de marche très tranquille, nous refaisons surface, avec ce premier point de vue.

Mais nous ne sommes pas encore arrivés…

Nous prenons à gauche ; plus que 500 m…

La dernière ligne droite – mais pas plate ! Nous sommes complètement dans le brouillard, il fait limite froid, le vent souffle très fort.

Et voilà le sommet (1 249 m) !

Les rafales de vent sont très puissantes (je dirais au moins 80 km/h) et il faut faire attention à ne pas tomber. On ne se croirait vraiment pas en juillet !

Les nuages circulent à une vitesse folle. Regardez la différence entre ces deux photos, prises quasiment au même endroit, à quelques secondes d’intervalle seulement !

Ça souffle !

En redescendant, dernière vue depuis le sommet. Et dernière vidéo. Les personnes en t-shirt ont vraiment dû avoir froid…

Nous arrivons à trouver un coin un peu abrité pour prendre notre repas de midi, puis repartons en direction du mont Porter (1 237 m). Le sommet est situé à 1,1 km de l’intersection vue plus haut.

Évidemment, on commence par descendre…

Après une demi-heure de marche, nous arrivons à hauteur d’un énorme rocher. Je grimpe dessus et prends ces quelques photos.

Dix minutes plus tard, nous atteignons le sommet du mont Porter. Le ciel est moins bouché, il fait un peu moins froid.

Ici, nous voyons le fameux rocher dont je parlais plus tôt.

Vue sur le mont Cascade, où nous étions tout à l’heure !

Une dernière vue sur la vallée.

Voilà pour cette belle randonnée, d’une longueur totale de 10 km.

Nous terminons la journée par une balade en voiture, dans le secteur de Jay, puis revenons à Lake Placid pour la soirée.

Le lieu de rassemblement du festival du barbecue, qui a lieu tout le week-end dans la ville olympique.

Le hall of fame de la patinoire des JO de 1934.

Le grand classique, avec de la vraie neige stockée et entretenue tout l’été !

Une voiture de police old school, dénichée sur un parking du centre-ville. Je me demande même comment le gars peut avoir l’autorisation de rouler avec ça !

Au contraire d’hier soir, nous dînons dans un excellent resto italien de la ville, que je recommande chaudement pour ses pizzas. 😉

À demain !

Un commentaire


  1. Comme d’habitude, de très belles photos et un bien bel endroit bien choisi, une belle petite escapade qui redonne tonus pour attendre les prochaines vacances. Bisous et merci pour tous ces petits voyages que je fais avec toi.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *