Nara (Japon) – 2e partie

Après avoir avalé notre soupe, nous poursuivons notre découverte du parc de Nara et de ses trésors.

Se perdre dans de si belles ruelles, c’est tellement agréable.

D’ailleurs, il suffit de s’écarter un peu des sentiers battus pour se retrouver seuls, ou presque.

On retrouve nos cerfs, tranquilles.

Même Bambi est là !

Là encore, on appréciera le travail du « préposé aux cailloux ». Rien ne dépasse !

Nous passons devant l’entrée d’un jardin japonais qui attire nos yeux. Il s’agit du Yoshiki-en.

L’entrée est gratuite pour les étrangers (mais pas pour les Japonais !).

À l’intérieur, c’est absolument magnifique. Comme dans tout jardin japonais, rien n’est laissé au hasard et tout est impeccable. De plus, la palette de couleurs automnales est encore bien présente, ce qui ne gâche rien !

Superbe, non ?

En marchant tranquillement, et si l’on prend le temps de découvrir les moindres recoins du jardin, la visite dure une bonne vingtaine de minutes. Ça vaut vraiment le coup.

Notre prochaine étape est une autre vedette du parc de Nara : le Kofuku-ji.

C’est un temple bouddhique érigé en l’an 669. Il brûla à plusieurs reprises lors des multiples guerres qu’a connues le Japon par le passé. Il est composé de plusieurs bâtiments, dont la plupart ont été reconstruits.

Voici le To-kondo.

La deuxième plus haute pagode du Japon (50,1 m) : Goju-no-to.

Le nanendo.

Un lieu de purification et de recueillement.

C’est vraiment très beau et très reposant.

Nous terminons la visite de Nara en parcourant sa rue principale.

Comme nous avons beaucoup marché, nous avons droit à une petite récompense : une petite pause dans une excellente boulangerie de la rue. Les viennoiseries sont, comme souvent, à tomber par terre ! La France n’a qu’à bien se tenir. 😉

Nous avons passé toute la journée à Nara et, évidemment, nous n’avons pas tout vu. C’est tellement vaste qu’il faudrait plusieurs jours pour tout visiter (et ça coûte cher). Néanmoins, on en a bien profité et on a adoré !

Il est plus de 16 h et notre JR Pass expire dans moins de huit heures ; sur un coup de tête, nous décidons d’aller passer la soirée à Osaka !

On se retrouve donc là-bas. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *