New York, New York (États-Unis) – Jour 1

À l’occasion de la fête du Travail (Labor Day), nous partons aux États-Unis, comme chaque année ou presque. Et cette année, ce sera à New York – officiellement New York City pour éviter la confusion avec l’État du même nom.

Étant donné que Big Apple (surnom que tout le monde emploie sans pour autant en connaître l’origine…) est située à plus de 850 km de la maison, nous avons pris deux jours de congé supplémentaires, ce qui nous en fait cinq. À mon sens, c’est un strict minimum, surtout lorsque l’on y va en voiture (le train et l’avion étant ici hors de prix). Le trajet se fera d’ailleurs en deux temps.

Départ mercredi après le boulot (16 heures), et direction Lake George, dans l’État de New York. C’est là que nous passerons la nuit.

Le motel où nous faisons escale, le Lake George Inn, est très bien et pas cher du tout. Situé juste à la sortie de l’autoroute, il est idéalement placé.

*****

Jeudi matin, deuxième partie du trajet, avec une étape à Woodbury, pour y faire quelques achats.

Nous arrivons à Jersey City (New Jersey), chez notre hôte Airbnb, en fin d’après-midi, non sans avoir essuyé un énorme bouchon… Il a fallu réunir les compétences du GPS et mon sens de l’orientation pour se sortir de cet enfer !

L’avantage de loger dans le New Jersey, c’est bien évidemment le prix des chambres ! En effet, s’il y a quelque chose qui est cher à New York, c’est bien le logement. Et ne parlons pas du taux de change, qui nous est très défavorable depuis début 2015.

Voici la vue de notre chambre, au 34e et dernier étage de l’immeuble. Pour l’anecdote, nous sommes en réalité au 32e étage. Pourquoi ? Eh bien, d’une part, il n’y a pas de 13e étage et, d’autre part, en Amérique du Nord, le 2e étage correspond à notre 1er étage. 😉

La vue – pas exceptionnelle, je vous l’accorde – est vers l’ouest (New Jersey), New York se situant derrière nous.

Petit « choc » en arrivant dans le quartier et l’immeuble : il doit y avoir environ 90 % d’Asiatiques ! C’est vraiment impressionnant. Bon, loin de nous déranger, ça nous met dans le bain de notre future ville de résidence, dans quelques mois…

Naturellement, si l’on veut résider dans le New Jersey, de l’autre côté des ponts, il vaut mieux être près des transports, et notamment du Path, sorte de train de banlieue (souterrain). Pour notre part, nous ne sommes qu’à 300 m de la station de Newport. De là, on rejoint le coeur de Manhattan en 10 à 15 minutes. L’emplacement est idéal.

Le seul petit problème, à New York, c’est de trouver un emplacement pour sa voiture… sans hypothéquer un rein ! Évidemment, nous ne la toucherons pas du séjour, mais il faut bien lui trouver une place. Notre hôte m’avait bien dit que c’était gratuit du vendredi soir au lundi matin, mais il se trouve que nous sommes jeudi. Finalement, ce sera le parking situé à côté de notre immeuble (nous en reparlerons).

Sitôt fait, nous prenons le Path afin de rejoindre New York. Il fait chaud et humide, comme c’est quasiment toujours le cas sur la côte est en été, et particulièrement cette année. Nous descendons à la station Christopher Street. Autant les trains et métros sont climatisés (et propres), autant il fait une chaleur absolument intenable dans les souterrains et sur les quais (35 °C au bas mot, et je n’exagère pas !).

À titre d’information, le ticket coûte 2,75 $. Attention : si ensuite vous prenez le métro (subway), il vous faudra payer à nouveau (2,75 $ également). Je vous recommande d’acheter une MetroCard, que vous pouvez alimenter quand vous le souhaitez, et ceci à n’importe quelle borne de n’importe quelle station. Elle est utilisable aussi bien dans le métro que dans le Path. À noter que plusieurs personnes peuvent se servir de la même carte.

Nous arrivons dans le quartier de Greenwich Village.

Nous longeons le fleuve Hudson, en direction du sud de l’île de Manhattan. C’est très bien aménagé. On y trouve une piste cyclable, des terrains de tennis, de basket-ball, des parcs pour les chiens, etc. Tout est gratuit et en très bon état.

Il est maintenant 18 h 20, le Soleil commence à descendre derrière l’horizon… Voici une vue vers Jersey City.

Nous arrivons dans le secteur du World Trade Center (WTC). Déjà aperçue sur les photos précédentes, la nouvelle tour One World Trade Center (541 m ou 1 776 pieds, comme la date de l’indépendance des États-Unis) se dresse fièrement devant nous. Cinq autres tours, de taille plus modeste, composent le nouveau complexe du WTC. C’est ici que nos têtes commencent à regarder vers le ciel, tels de vulgaires touristes.

Le mémorial des attentats du 11-Septembre, avec l’une des fontaines au premier plan.

Le plus beau véhicule de police de la ville ? 😀

En passant, la présence policière est impressionnante. Il y a des flics partout ! De fait, on se sent vraiment en sécurité. Nous en reparlerons plus tard, mais l’ambiance est bien plus décontractée et sûre qu’à Paris ou dans n’importe quelle grande ville française…

Broadway, quartier mythique s’il en est.

Wall Street, quartier de la Bourse.

Ce qui est frappant, outre l’incroyable mélange d’architectures, c’est la lumière. Il fait désormais nuit noire et, pourtant, on y voit presque comme en plein jour !

Bon, il est temps d’aller manger un morceau ; la journée a été longue.

Nous rentrons dans un bel immeuble situé en face du WTC. Ça a l’air assez récent.

Nous tombons sur cette belle enseigne, ouverte depuis 2015 seulement.

Ça sonne très français et, en effet, les produits vendus dans cette épicerie (de luxe) proviennent essentiellement de l’Hexagone (site Internet).

Bon, on se contente d’admirer les étals de charcuterie, de fromages et de fruits de mer… Disons que les prix sont un peu élevés, hein. C’est pour la haute bourgeoisie new-yorkaise, pas pour les pouilleux que nous sommes.

Nous, pauvres mortels, nous contentons d’une énorme pizza achetée au food court de l’immeuble.

Puis, éreintés que nous sommes, nous rentrons à Jersey City, via le Path. La station est située à côté du WTC. Et alors, attention les yeux : un chef-d’œuvre !

Je termine avec une photo prise dans les couloirs du métro, que je ne préfère pas commenter…

À demain !

9 commentaires


  1. Très joliment raconté et illustré comme toujours, ma visite de NY commence avec toi, j’en ai déjà pris plein les yeux, c’est grandiose. Il me tarde le prochain numéro. Bisous et bravo.

    Répondre

  2. Salut,

    Après avoir vu sur IC des photos, j’attendais avec impatience ton récit et plus de photos. De très bon souvenir que tu nous fais revivre et des nouveautés que tu nous fais découvrir.
    Je suis impatient de voir la suite.

    @+

    Répondre

    1. Merci Seb. Je vais essayer de publier le prochain ce soir mais je ne promets rien… 😛

      Répondre

  3. Bonjour Thierry
    Très beau récit accompagné de belles photos. Tu as réussi à m’embarquer à New York depuis Toulouse !
    Tu nous transmets ta passion des voyages avec des mots simples et bien écrits.
    J’irai peut-être là-bas avec ta maman qui sait ?
    Bises Evelyne A

    Répondre

  4. Bonjour ou bonsoir Thierry,

    Merci, encore merci pour ces voyages, ces magnifiques photos, ces récits…

    J’attends avec impatience la suite sur NY City !

    Répondre

    1. Bonsoir,
      Merci de votre message. J’ai déjà écrit les deux suivants ! 😉

      Répondre

  5. Salut Thierry,
    Question très bitume à bitume:
    en partant à 16h00 du boulot, vous êtes arrivés à quelle heure à Lake George ?
    Merci Ty, comme toujours bien raconté et bien illustré.
    @+

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *