Le parc de Ueno, Tokyo (Japon)

Après avoir effectué nos achats dans le temple gastronomique de Kappabashi, nous nous dirigeons vers le quartier de Ueno, situé non loin de là.

Nous prenons le métro, ligne Ginza, de la station Tawaramachi à celle de Ueno. Ce n’est pas bien loin mais on commence à avoir sacrément mal aux pieds…

Comme on le voit, le parc de Ueno est situé juste à la sortie du métro. Ce sera notre visite de l’après-midi. Il est déjà 15 h 45 lorsque nous arrivons ; dans une heure, il fera nuit !

La statue de Saigo Takamori, un célèbre samouraï.

Voici le Kiyomizu Kannon-do, une réplique (en plus petit) du Kiyomizu-dera de Kyoto.

Nous poursuivons jusqu’au sanctuaire shinto Hanazono Inari.

On n’a pas l’impression d’être en pleine ville – et quelle ville !

Un peu plus loin encore, nous arrivons au sanctuaire Toshogu, érigé en l’honneur de Tokugawa Ieyasu. Il y en a plusieurs au Japon, le plus beau et le plus connu se situant à Nikko, au nord de Tokyo.

Il est 16 h 20, il fait déjà bien sombre…

J’adore les pagodes !

Voici le temple en lui-même, doré à l’or fin s’il vous plaît.

Peu de monde en tout cas (bon, la nuit tombait aussi…). L’atmosphère était agréable.

Fatigués de notre marche, nous nous posons quelques minutes au Starbuck’s pour avoir Internet et nous reposer un peu.

Le parc de Ueno est très sympa, mais il est très grand ! Nous y sommes arrivés trop tard pour en faire le tour. On ne peut pas tout voir !

2 commentaires


  1. Au fait, avez-vous été en mesure de voir si les Japonais avaient des chats comme animaux de compagnie? On en voit tellement partout. Et avez-vous vu des Japonais promenant leur chien?

    En tout cas, quand on voit toutes ces lumières partout, on dirait qu’il y a des mini Times Squares répartis à différents endroits.

    Répondre

    1. Les chats, on en a curieusement peu vu. Mais ils en ont beaucoup, en effet. Des chiens, il y en a quelques-uns. Mais en rentrant dans une animalerie, on a constaté que les animaux de compagnie étaient excessivement chers (jusqu’à 10 000 CAD, de mémoire). Cela dit, les Japonais semblent les considérer beaucoup.
      Oui, il y a beaucoup de quartiers très vivants à Tokyo. C’est une mégapole fascinante.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *