Parc national de Niah, Bornéo (Malaisie)

Ce matin, nous prenons un vol à destination de Miri avec l’excellente compagnie Air Asia. Un vol d’une heure vers cette ville proche du sultanat de Brunei – où je ne passerai pas mes vacances.

Sur place, la chaleur est écrasante. Moi qui aime pourtant ça, là j’ai du mal à la supporter.

Puis, de Miri, nous prenons un bus à destination du parc national de Niah et de ses fameuses grottes… En attendant le bus, on nous regarde comme des extraterrestres. Il faut dire que des blonds aux yeux bleus, ils ne doivent pas en voir souvent dans le coin ! 😀 On est ici un peu au bout du monde, comme souvent à Bornéo.

Peu après midi, nous arrivons au parc. Quand on pense que ce site incroyable n’a été découvert qu’en 1950 !

Nous partons donc en direction des grottes de Niah, sur un beau sentier aménagé. Il n’y a pas foule !

Et toujours cette faune et cette flore d’une beauté incomparable… Et croyez-moi, vous n’avez encore rien vu !

Après 45 minutes de marche, nous arrivons aux fameuses grottes, réputées pour abriter des nids d’hirondelles, dont les Chinois, notamment, sont extrêmement friands ! Ils coûtent une petite fortune…

Étant donné l’obscurité quasi permanente, certaines des photos qui vont suivre sont de qualité moyenne. Désolé. 🙁

Voici les nids d’hirondelles, ainsi que les perches sur lesquelles les cueilleurs grimpent pour les… dénicher ! 😀 C’est d’ailleurs très dangereux.

La grotte vue de l’intérieur.

On s’enfonce dans la grotte… et les belles bestioles sont là !

Les sols étant extrêmement glissants (humidité très importante, plus guano de chauves-souris), il convient de faire très attention lorsque l’on pose les pieds…

Pour vous donner une idée de la taille de cette grotte, regardez en bas de la photo et voyez à quel point je parais ridiculement petit !

Puis nous faisons demi-tour, et immortalisons cette superbe vue !

La visite est terminée, et notre court passage dans ce très beau parc également. Il faut dire que, contrairement au parc national de Bako, celui de Niah se visite aisément en une journée.

Nous rentrons à Miri, toujours en bus, et trouvons une chambre pour la nuit. Demain, un autre avion nous attend !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *