Port Barton, Palawan (Philippines) – Jour 5

Dernier jour à Port Barton et dernier véritable jour de vacances…

On ne change pas une équipe qui gagne, alors on termine par une nouvelle journée en mer, toujours avec notre super guide, Toto. À nouveau, nous ne sommes que tous les deux. Nous partons à 9 h 30.

Voici la plage, avec notre bungalow (le 2e en partant de la gauche).

Après une demi-heure de navigation, nous arrivons sur Aquarium Reef (Small Reef).

Au menu : gorgones, coraux magnifiques (de toutes les couleurs), drôles de trucs ressemblant à un cœur humain (avec l’aorte), anémones (nids à poissons-clowns), superbes étoiles de mer, etc.

Et la sainte paix…

Nous continuons notre périple, et passons devant un site de culture de perles marines.

Précision que j’avais oublié de mentionner précédemment : la mer est un véritable lac dans la baie de Port Barton (en tout cas lorsque nous y étions). J’ai rarement pour ne pas dire jamais vu une mer aussi calme et peu ridée. On dirait un miroir…

Deuxième étape du jour : Sanctuary Reef.

Nous y restons près d’une heure tellement c’est beau !

Assez profond (-20 m), j’aperçois ce squelette de tortue… L’eau est vraiment froide (plus qu’elle ne devrait l’être, sous ces latitudes – même à cette profondeur).

Là encore, c’est un festival de belles choses… Probablement l’un des plus beaux sites depuis le début de notre voyage !

 

Un peu plus tard, je rencontre une nouvelle tortue, bien vivante cette fois ! Elle m’emmène dans les profondeurs et, comme souvent, va se poser sur le fond, pour faire la sieste.

Après toutes ces émotions, nous faisons escale sur Exotic Island, pour l’habituelle pause de midi.

Ça va, on est tranquille…

Le barbecue chauffe ! Et ça, c’est pour nous deux (tout le poisson pour moi, le poulet pour Stéphanie) !

Comme souvent à Port Barton, le temps est plus nuageux (plus de reliefs dans les alentours), et aujourd’hui est la journée la plus grise. D’ailleurs, l’orage gronde…

Zoom sur un des nombreux volcans des Philippines…

Il finit même par tomber quelques grosses gouttes, juste histoire de dire. On l’attendait presque, la pluie. Sans exagérer, si l’on cumule la durée des pluies de nos trois semaines de voyage, nous devons arriver à… 5 minutes !

Étape suivante : Blue Cove Island (Resort).

C’est un resort perdu au milieu de nulle part, assez loin au large de Port Barton. C’est un repère de bénitiers, tous plus impressionnants (par la taille) les uns que les autres. Sur l’île, ils les utilisent pour en faire des vasques.

C’est également une réserve marine protégée. La chasse (ou pêche) sous-marine est restreinte ; seuls les poissons dépassant une certaine taille peuvent être pêchés (ou chassés).

Néanmoins, je pars à la pêche avec Toto et ses palmes « magiques » ! 😀

Et voici le butin ! Première photo (Toto) ; deuxième photo (moi).

Quand j’ai attrapé la raie – du premier coup, moi qui n’avais pas chassé depuis des années -, Toto a eu une grosse frayeur ! Il me disait : « Dangerous, dangerous ! ». Bon, je le savais, mais cette raie est en effet dangereuse… J’ai fait attention à garder une bonne distance avec la bête car, même transpercée par la flèche, elle était loin d’être morte !

En tout cas, notre pêche a été appréciée par le gérant du resort (naturellement, nous lui avons tout laissé).

Voici d’ailleurs quelques photos des lieux ; calme absolu.

Encore une demi-heure de bateau, et voici la dernière étape du jour : Double Island Reef.

Est-ce que je me répète une nouvelle fois ? Oui, c’est magnifique…

Très dangereux celui-là aussi…

Bon, une photo de notre Toto, tout de même ! 🙂 N’hésitez pas à le demander si vous venez à Port Barton, vous ne serez pas déçu !

Puis il faut rentrer, malgré tout…

Une averse, au loin…

La plage principale de Port Barton.

Regardez ce joli bungalow dans les arbres ! Curieusement, c’est le moins cher du resort ! Avis aux amateurs…

Je termine avec une photo d’enfants qui jouent dans l’eau ; un classique philippin…

Une sacrée belle journée en tout cas ! Une des plus belles. Nous reviendrons ici avec plaisir, qu’on se le dise…

Demain, ce sera le début de notre (très) long voyage de retour au Canada…

Facebooktwittergoogle_pluspinterestby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *