Stowe, Vermont (États-Unis)

Ayant trois jours à l’occasion du Thanksgiving canadien – beaucoup moins important pour les Canadiens qu’il ne l’est pour les Américains, et qui a lieu fin novembre –, nous nous échappons aux États-Unis, comme c’est presque toujours le cas lors des longs week-ends.

Cette fois-ci, direction le nord du Vermont, que nous avions entr’aperçu en janvier 2011.

Plus précisément, nous posons nos valises à Stowe, dans le massif des montagnes Vertes. Un coin vraiment magnifique ! C’est une station de ski réputée du Vermont, comme Jay Peak ou Smugglers’ Notch (cette dernière étant située juste de l’autre côté de la montagne).

Après 450 km de route et un passage à la douane relativement rapide (environ une heure) – si je n’avais pas bêtement suivi le GPS, il aurait été bien plus bref ! –, nous arrivons à Stowe, sous un ciel changeant mais lumineux.

Sitôt arrivés, nous partons nous balader dans une forêt située à l’entrée du village où beaucoup de cyclistes s’adonnent au vélo de montagne.

Ensuite, grâce aux vélos (très médiocres, mais gratuits) mis à disposition par notre motel, nous allons faire un petit tour sur la piste cyclable qui longe la rivière et traverse le village. Les couleurs des arbres sont certes sur le déclin mais l’apogée n’est pas très loin (c’était probablement le week-end dernier) et le spectacle vaut encore le coup. Nous y reviendrons plus tard.

Quelques photos du village, où l’on devine que Halloween approche…

Un petit tour au cimetière pour finir (on aime l’atmosphère qui se dégage des cimetières américains).

Voilà, la journée est finie ; un bon repas, une vidéo, et au lit ! Demain, ce sera une tout autre musique… 😉

Facebooktwittergoogle_pluspinterestby feather

3 commentaires


  1. Il y a encore de belles couleurs. Et de toute façon, aller au Vermont est toujours un plaisir pour les yeux 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *