Mont Mansfield, Vermont (États-Unis)

Aujourd’hui, direction le mont Mansfield qui, avec ses 1 339 m, constitue le point culminant de l’État du Vermont. Comme prévu, le soleil s’impose progressivement et les quelques nuages bas se dissipent assez rapidement, après une nuit fraîche mais de saison (autour de 0 °C).

Partis de Stowe, il nous faut contourner la montagne avant d’arriver au départ du sentier, situé dans le Underhill State Park, côté ouest. L’occasion de traverser une partie de la campagne vermontaise, toujours aussi belle en automne… En voici un petit aperçu.

Comme l’on pouvait s’y attendre, beaucoup de monde en bas de la montagne, et ce, pour plusieurs raisons : le beau temps, le long week-end férié (Colombus Day aux États-Unis) et le pic des couleurs des arbres, à peine dépassé.

Une fois n’est pas coutume, il faut s’acquitter de 3 $ pour effectuer l’ascension.

Nous prenons le sentier nommé Sunset Ridge Trail, qui est la voie la plus classique pour atteindre le sommet.

À environ mi-chemin, seuls les conifères subsistent (on devine la démarcation) et, comme au mont Washington, on voit bien l’effet du vent sur la végétation – qui pousse couchée.

Reste la partie la plus pentue, où l’on devine les petites fourmis que nous sommes, gravissant les derniers hectomètres… Si si, regardez bien !

À quelques longueurs du sommet, la végétation a temporairement pris ses allures hivernales, en témoignent ces épinettes recouvertes de givre et sculptées par le vent.

Puis le sommet, après une pause casse-coûte bien méritée ! Visibilité exceptionnelle sur toute la région, du gigantesque lac Champlain, près de Burlington, au mont Washington, dans le New Hampshire.

Pour la descente, nous empruntons le deuxième sentier – le Laura Cowles Trail –, beaucoup plus pentu et accidenté que l’autre. Il y a une heure très raide, limite dangereuse, étant donné que le sentier est constamment glissant, à cause des cascades d’eau qui descendent du sommet de la montagne. Avis aux amateurs… 😉

Ce qui est clair, c’est que je déconseille cette voie aux personnes peu en forme, aussi bien pour la montée que pour la descente.

Revenus en bas, séance d’étirements obligatoire !

En tout cas, ce fut une bien belle randonnée ! La refaire en raquettes serait sympa…

C’est tout pour aujourd’hui !

2 commentaires


  1. Les photos sont magnifiques, comme toujours. Vous avez eu un superbe week-end. Quand je pense que nous sommes jamais allés au mont Washington… Vivement la retraite ! 🙂

    Répondre

    1. Oui, temps idéal le dimanche ! Tu auras noté que ce n’est pas le mont Washington, là, hein ? 😛

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *