El Nido, Palawan (Philippines) – Tour B

Après le Tour A, vient… le Tour B !

À quelque chose près, c’est le même tarif (1 200 php/pers.).

Avantage non négligeable par rapport à hier, nous ne sommes que six sur le bateau ! Ça va nous changer de la folie du Tour A

Avec nous, il y a trois jeunes Français (qui étudient à Taïwan) et une Argentine. Sympa.

Rappel du secteur que nous allons explorer aujourd’hui. Ce sont les escales les plus éloignées de El Nido.

La première étape est Papaya Beach. C’est joli…

La « cabane » au fond du jardin… 😀

Encore et toujours des chiens qui se sont « perdus » au paradis…

Sous l’eau, c’est pas mal non plus…

J’aperçois une tortue, mais celle-ci semble pressée (ou craintive) et me largue vite fait… Ça n’a l’air de rien, une tortue, mais ça va très vite, quand ça veut !

Sauf que, en revenant vers le bord, et à des profondeurs plus modestes (2 à 3 m), que vois-je…

Elle est pas belle, celle-là !?

Allez, d’autres photos de la magnifique plage, déserte aujourd’hui !

Nous repartons et, pendant ce temps, le barbecue chauffe… 😀

Deuxième étape du jour : Pinagbuyutan Island.

L’approche est magique, pour ne pas changer…

Sitôt arrivés, nous partons plonger (toujours en apnée, je le précise – je n’aime pas trop le terme snorkeling). Et alors là, je crois que ce sont les plus belles photos sous-marines du voyage. Et, je n’ai pas peur de le dire, elles sont l’oeuvre de… Madame !

Attention, ne pas toucher !

On continue…

Et puis c’est pas tout, mais… c’est l’heure de manger ! Une fois de plus, c’est un festin de roi. D’autant plus que mes compatriotes exilés à Taïwan ne sont pas très fanas de poisson ; du coup, je me suis tapé quatre poissons entiers ! Un régal.

Après une pause bien méritée, nous reprenons la mer, telle l’équipe des rouges (ou jaunes) dans Koh Lanta. Manque plus que Denis Brogniart.

Voici Pinasil Island et sa magnifique grotte, Cathedral Cave, que l’on ne peut voir que de la mer.

Nous accostons ensuite sur cette magnifique plage, située non loin de là.

Nous faisons quelques mètres à pied, et arrivons à l’entrée d’une grotte, Cudugnon Cave. C’est très étroit mais nos sympathiques accompagnateurs déposent des gilets de sauvetage sur le rebord des rochers, afin que nous ne nous blessions pas. À l’intérieur, c’est étonnamment vaste !

Des nids d’hirondelles, au plafond…

Nous faisons un petit tour sous l’eau avant de repartir et, encore une fois, de magnifiques méduses – certes moins photogéniques que les précédentes – se baladent devant mon objectif.

Enfin, dernière étape de la journée : Snake Island.

C’est une bande de sable qui apparaît et disparaît au gré des marées, le tout dans un cadre enchanteur.

Nous montons d’abord sur le petit sommet qui domine le site.

Cette fois-ci, il y a un peu plus de monde, sans pour autant que ce soit invivable. Nous apercevons deux singes dans la forêt (pas de photos cependant), qui filent une sérieuse frousse à nos compagnons du jour !

Comme toujours, des enfants jouent autour des bangkas, ne ratant jamais une occasion de se faire prendre en photo !

Finalement, nous empruntons le banc de sable sur toute sa longueur, jusqu’à la mangrove située à son extrémité.

Et ce brave gars – mort de rire – qui transporte d’énormes pierres sur son minuscule bateau !

Pour terminer cette journée bien remplie, quoi de mieux que ce magnifique coucher de soleil depuis notre chambre…

Un commentaire


  1. un seul mot MAGIQUE……, je me suis vraiment régalée, les plages, les fonds marins sont superbes, et l’eau d’une limpidité, vraiment vous avez fait un beau voyage….encore merci de voyager avec toi. Bisous et vite le prochain

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *