Awa’awapuhi Trail, Kauai, Hawaï (États-Unis)

Hier soir, nous avons quitté notre logement de Princeville et la magnifique côte nord de Kauai pour rejoindre Waimea, dans le sud-ouest de l’île.

Sur la route, un peu avant Lihue [où nous avons atterri], nous nous sommes arrêtés aux Opaeka’a Falls.

Arrivés à Waimea, voici la maison dans laquelle se trouve notre chambre pour les quatre prochaines nuits. Très sympa, et à seulement 50 m de la plage.

Et que dire de ce magnifique coucher de soleil…

Nous sommes ici sur la côte la plus sèche de l’île. Il y pleut 4 à 5 fois moins qu’à Hanalei, par exemple.

Cela étant, ce matin, nous partons en montagne, dans le Koke’e State Park, où la pluviométrie augmente sensiblement.

Le départ du Awa’awaphui Trail se trouve à un peu plus de 1 200 m d’altitude, où la fraîcheur matinale est bienvenue. Le sentier fait un peu plus de 5 km, majoritairement en descente (à l’aller).

Nous démarrons à 8 h 50 ; le parking est encore relativement vide.

L’une des très bonnes nouvelles, depuis le début de notre voyage à Hawaï, c’est que nous ne sommes quasiment jamais emmerdés par les moustiques.

Jusqu’à présent, le sentier est relativement sec.

De belles fleurs dont je ne connais pas le nom.

La boue fait son apparition et, après quelques minutes de plat, le sentier commence à descendre. Prudence de rigueur !

Après 45 minutes de marche, nous changeons de paysage ; c’est (en apparence) beaucoup plus sec.

Quinze minutes plus tard, nous sortons de la forêt. Malheureusement, le ciel est bas, blanchâtre, la luminosité médiocre.

Encore une plante inconnue (photo un peu floue).

On y est presque…

Finalement, après 1 h 40 de marche, nous y voici.

Normalement, il ne faut pas aller plus loin. Mais bon, vous me connaissez ! Théoriquement, cela peut être dangereux, car cela devient très étroit et, en cas de faux pas, c’est une chute de plusieurs centaines de mètres qui vous attend… Maintenant, si votre intention n’est pas de faire un selfie à la con (pléonasme) au bord du précipice, ce n’est pas plus périlleux que cela ! Il suffit de faire attention.

Voilà où il faut passer…

C’est le ballet des hélicos qui promènent les touristes sur la Nā Pali Coast et au-dessus du Waimea Canyon.

Encore quelques vues de ces magnifiques paysages…

Dommage que le soleil ne fut pas de la partie !

Pour finir, un beau p’tit zozio.

Les données GPS (10 km aller-retour et 500 m de descente, puis de montée).

Un commentaire


  1. Magnifique, encore un beau voyage, ça me fait rêver , merci à mon petit reporter préféré, je voyage avec toi ❤

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *