New York, New York (États-Unis) – Jour 4 (suite)

Après notre repas brésilien, nous débutons l’après-midi par la visite du Rockeffeler Center. Son observatoire, le Top of the Rock, possède l’une des plus belles vues sur New York et notamment Central Park.

Là encore, l’entrée est comprise dans le New York City Pass. Il n’y a pas trop de monde, nous passons assez vite.

Le Top of the Rock, c’est ça… Qui ne connaît pas cette photo ? 😉

Quant à la vue, elle est sublime, surtout avec un temps pareil !

Le gratte-ciel 432 Park Avenue (2015) : le plus haut de New York au niveau du toit (426 m), devant le One World Trade Center, et 2e plus haut des États-Unis selon le même critère – derrière la tour Willis (anciennement tour Sears) de Chicago (443 m).

C’est également le bâtiment résidentiel le plus haut du monde ! Mais il sera – déjà – détrôné par la tour Central Park (ou Nordstrom) qui, à l’horizon 2019, culminera à 464 m.

Vue vers le sud, avec l’Empire State Building au centre et le World Trade Center au loin.

Vue vers le nord.

L’expérience était belle ; nous y reviendrons ce soir, de nuit !

En attendant, nous filons plein nord, en direction de Central Park.

Eh non, malgré cette photo trompeuse, nous ne prendrons pas le métro cette fois-ci…

Nous sommes dimanche, il fait beau, il fait chaud, il y a du monde. Nous sommes à Central Park, le plus grand parc urbain au monde.

La terrasse et la fontaine Bethesda.

Laisse les gondoles barques à Venise New York…

Vue sur le Great Lawn (littéralement, la grande pelouse) depuis le Belvedere Castle, blindé de monde (le château) !

Évidemment, en tant que grand amateur de météo, je me devais de trouver et photographier la mythique station météo du parc ! Ses relevés remontent à 1919.

Le Great Lawn, aperçu plus tôt. L’ambiance est bon enfant, familiale.

L’un des huit terrains de baseball.

Notre longue marche s’arrête au Jacqueline Kennedy Onassis Reservoir, le plus grand lac du parc. On peut l’apercevoir dans plusieurs films, notamment Marathon Man.

Après une pause bien méritée, après avoir changé de pieds 😀 , nous prenons le métro jusqu’à la station City Hall.

L’avant-dernière étape du jour est un autre mythe new-yorkais : le pont de Brooklyn (1883).

D’une longueur de près de 2 km, il se traverse aisément à pied. Il relie donc le borough (arrondissement) de Manhattan à celui de Brooklyn.

Je rappelle que New York en compte cinq : les deux cités, plus le Bronx, le Queens et Staten Island. Une anecdote pour les amateurs de disco/funk : les initiales du groupe B. B. & Q. Band signifient Brooklyn, Bronx et Queens.

Mais revenons à notre pont, noir de monde en ce dimanche après-midi…

Regard dans le rétroviseur : on peut voir l’Empire State Building et le 42 Park Avenue.

En tout cas, on va plus vite que les pauvres automobilistes situés juste en dessous de nous…

Arrivés à Brooklyn, nous nous dirigeons vers un lieu connu de tous les amateurs de cinéma.

Bon, ça ne vous dit toujours rien ?

Un petit zoom, avec l’Empire State Building au loin…

Il est ensuite temps de faire demi-tour. C’est beau, mais on en a plein les pattes !

Et là, c’est l’heure de manger et de se reposer un peu !

Pour terminer cette superbe journée, nous retournons au Top of the Rock.

En effet, notre ticket nous permet de faire une seconde visite, de nuit. Mais là, attention : si, ce matin, il n’y avait étrangement personne, ce soir, c’est blindé de monde ! L’attente va nous prendre plus d’une heure, contre une dizaine de minutes ce matin…

Bon, on dira que ça valait le coup !

Et avant de prendre le Path pour rentrer dans le New Jersey, une dernière photo d’un lieu emblématique de la ville.

À demain pour le dernier jour !

Facebooktwittergoogle_pluspinterestby feather

2 commentaires


  1. Pour moi, Madison Square Garden = le bon vieux hockey des Rangers et du temps des six équipes originales: Montréal, Toronto, Boston, New-York, Détroit et Chicago.
    Vous avez beaucoup marché !!
    Moi je clique 😉

    Répondre

    1. Si l’on a marché… mon dieu ! Le MSG, pour moi, c’est plus la NBA.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *