De Roberts Creek à Sechelt, Colombie-Britannique (Canada)

Cet été encore, comme l’an dernier, nous ne partirons pas à l’étranger, pour les raisons que l’on connaît tous… La Colombie-Britannique n’est pas un choix par défaut, c’est le seul. Et bien que ce soit une province magnifique, immense, avec tant à découvrir, l’envie de voyages lointains est toujours aussi forte. Notre dernier voyage remonte à l’été 2019, à Hawaï. Quant au prochain, ce sera peut-être en 2022, mais plus probablement en 2023. Ça fait loin. Il y a tellement de destinations où nous voulons aller !

Nous avons donc prévu une boucle de deux semaines entre la Sunshine Coast et l’île de Vancouver, dans le sens anti-horaire.

Notre « road-trip » débute à Horseshoe Bay, où nous prenons le ferry pour la Sunshine Coast. En ce 24 juillet, il fait un temps magnifique, comme c’est le cas depuis le début de cet été incroyable ; il n’est pas tombé une goutte d’eau depuis mi-juin et, fin juin, nous avons connu une vague de chaleur historique (42 °C chez nous et 49,6 °C à Lytton — record canadien pulvérisé !). C’est bien simple, il fait beau tous les jours.

Après une demi-heure de trajet, le port de Langdale est en vue.

Après avoir débarqué, nous faisons un petit crochet en direction de Port Mellon puis nous dirigeons vers Roberts Creek, notre premier véritable arrêt. C’est un joli petit village, avec de belles maisons (bien chères).

Une première plage, avec vue sur l’île de Vancouver. Le détroit de Géorgie ressemble à un lac.

Un peu plus loin, nous voici à Roberts Creek Pier (le quai) et son immense plage. Nous y passerons une bonne partie de la journée.

Un martin-pêcheur !

Personne à droite…

Quasiment personne à gauche…

Nous nous posons donc sur cette belle plage où il fait déjà bien chaud en cette fin de matinée d’été.

On enlève les chaussures et on s’en va jouer dans le sable (mouvant) avec les étoiles de mer et les coquillages.

De belles petites maisons avec une vue sympathique !

Vu que l’eau est bonne (pas étonnant avec cet été incroyablement chaud), je vais piquer une tête au large du quai. Bon, dès que l’on plonge en dessous de quelques mètres, ça saisit un peu, mais cela reste tenable pour peu que l’on soit un minimum résistant. À cette occasion, j’ai repêché une casquette ; premier trophée des vacances !

Dernières vues de cette belle plage de Roberts Creek.

Pour la pause de midi, nous déjeunons à quelques centaines de mètres de là, au Gumboot Restaurant. Très correct.

Nous reprenons ensuite la route en direction de notre premier logement de vacances, situé à 20 km de là, au nord de Sechelt, sur la rive droite du Sechelt Inlet. En chemin, nous nous arrêtons quelques instants à Davis Bay Beach, dont voici une photo.

Et voici notre appartement pour les deux prochaines nuits. Tout est nickel. Et quel emplacement… Avec du recul, on y serait restés plus longtemps !

La vue…

On déballe les affaires, on se pose cinq minutes et on repart en vadrouille pour terminer la journée. Tout d’abord, voici Sandy Hook Park, juste en bas de chez nous. On a connu pire comme vue…

Puis, à moins de 2 km de là, Hidden Grove Heritage Forest : une très belle forêt de cèdres rouges de l’Ouest et de sapins Douglas. Juste une petite balade de quelques minutes pour terminer la journée.

Le fameux sapin Douglas qui domine la forêt !

Et pour finir la journée, quoi de mieux que prendre son repas sur notre belle terrasse ensoleillée…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Alert: Contenu protégé !