Sandon, Colombie-Britannique (Canada)

Ce matin, nous quittons Revelstoke et notre destination finale sera le camping du parc provincial Kokanee Creek. Avant ça, nous ferons un détour par la ville fantôme de Sandon, située au pied des Selkirk Mountains.

Après avoir pris un petit ferry à Shelter Bay, nous faisons un premier arrêt à Nakusp, une jolie petite ville située à environ 100 km au sud de Revelstoke. Après une première quinzaine de juillet plus que poussive, le beau temps chaud et durable semble être arrivé pour de bon.

Voici l’hôtel Leland, a priori le plus vieil hôtel de la Colombie-Britannique toujours en activité (1892).

Magnifique vue sur Nakusp Creek qui fait partie des Arrow Lakes, lesquels s’étendent sur des centaines de km.

Nous ne sommes restés que quelques minutes à Nakusp, mais ce coin nous a vraiment plu. Les Kootenays sont une région relativement méconnue (surtout si l’on compare avec l’Okanagan), mais elle a beaucoup de belles choses à offrir.

Une heure de route et 60 km plus tard, nous arrivons à Sandon. C’est une ancienne ville minière (argent) qui fut habitée dès la fin du XIXe siècle. La chute de l’exploitation minière et les inondations meurtrières à répétition [encore une au printemps 2020] ont eu raison du dynamisme de la ville qui se dépeupla massivement après la deuxième moitié du XXe siècle.

Aujourd’hui, Sandon est une ville fantôme. Les quelques habitants qui y vivent encore aujourd’hui (officiellement, ils sont six) participent à l’entretien des lieux et s’occupent du musée de la ville. Plusieurs activités sont organisées tout au long de l’année et beaucoup de touristes viennent visiter la ville (nous !).

Carpenter Creek, qui traverse la ville de Sandon de part en part.

Beaucoup de maisons ont été détruites par les nombreuses crues qu’a subies la ville, mais certaines tiennent encore debout et sont même encore habitées. En voici un aperçu.

La cabane au fond du jardin…

Nous nous dirigeons ensuite vers la powerhouse, c’est-à-dire la « centrale électrique » de la ville.

Toutes sortes d’objets et de machines historiques y sont désormais exposés. L’entrée est gratuite mais les dons font en partie vivre les habitants.

On se croirait dans les vieilles granges américaines qui aujourd’hui font office de brocantes.

Encore un peu de machinerie.

Un calendrier d’époque…

Quelques vieux véhicules.

Et que dire de cette magnifique locomotive !

Le bâtiment qui, à l’origine, servait à la fois de mairie (city hall) et de caserne (fire hall).

Enfin, voici une collection de vieux trolleybus qui ont circulé dans les rues de Vancouver entre l’après-guerre et les années 1980. Après leur mise au rancart, ils furent transportés ici, « à l’abri », à plus de 700 km de Vancouver. Le but était d’éviter les dégradations.

Les intérieurs sont encore très bien conservés.

À titre de comparaison, voici une magnifique photo de Sandon datant probablement du début du XXe siècle [et non 1821 comme indiqué sur la photo].

Vraiment, c’est une visite que je recommande. Déjà, le secteur est beau, entre montagnes, forêts et rivières. Puis, avec tous les vestiges de cette époque révolue, on se sent tout de suite transporté 100 ans en arrière. On s’y croirait.

Pour terminer cet article et cette journée, voici quelques photos de notre dernier arrêt avant le parc provincial Kokanee Creek, à savoir la petite ville de Kaslo.

L’architecture des bâtiments est bien différente de celle que l’on a ici, près de Vancouver. Ça fait plus far west.

Là encore, c’est une petite ville sympa. Je n’y vivrais pas, mais c’est joli.

Nous arrivons à notre camping en fin d’après-midi. Notre emplacement est très beau, immense, mais c’est infesté de moustiques ! Rarement comme ça. Impossible de rester dehors.

Bon, là, il est temps d’aller dormir… Demain, grosse journée !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Maman dit :

    Encore un bon petit moment de lecture agrémenté de très belles photos. Je voyage toujours avec toi
    À la prochaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Alert: Contenu protégé !