Pololu Valley, Big Island, Hawaï (États-Unis)

Aujourd’hui, nous partons faire la dernière grosse randonnée de notre voyage à Hawaï : Pololu Valley.

Celle-ci est située non loin de la Waipi’o Valley, que nous avons explorée il y a quelques jours seulement.

Peu avant d’arriver, nous faisons un arrêt à Kapa’au pour voir la statue de Kamehameha Ier, premier roi d’Hawaï, qui régna au début du XIXe siècle.

Nous arrivons au bout de la route à 10 h ; il y a déjà pas mal de monde. Il faut dire que cette randonnée est assez populaire et relativement facile.

Voici le point de vue sur la vallée et l’océan Pacifique.

Nous débutons la randonnée. Le terrain est plutôt facile.

Nouvelle vue sur la plage ; le temps est agité.

Nous approchons du but…

Après 800 m et 23 minutes de marche, nous arrivons sur la plage, 130 m plus bas. C’est plutôt sympa.

Nous continuons notre exploration de cette vallée verdoyante.

Le sentier longe l’arrière-plage.

Une fois au bout de la plage, la pente s’élève à nouveau. Par ailleurs, l’air devient littéralement étouffant. Il ne fait pas spécialement chaud et le ciel est couvert, mais le taux d’humidité est proche des 100 %. C’est également très boueux et glissant.

Vue sur la plage, cette fois de l’autre côté.

Arrivés en haut, et sortis de la végétation ultra humide, nous retrouvons de l’air frais et des paysages un peu différents, plus « aérés ».

Vingt minutes de marche plus tard, nous arrivons au point de vue. Il y a du vent, il fait bon.

Voici notre itinéraire : 2,8 km en 1 h 15 (le temps est purement indicatif).

Sur ce, j’abandonne ma moitié — qui va se reposer sur le banc situé face à l’océan — et continue ma route (en courant) afin de voir où mène le sentier.

Moins de 10 minutes plus tard, j’arrive devant une falaise où il faut descendre en rappel. En fait, le sentier devient une succession de passages comme celui-là.

Il y a plusieurs petits groupes de marcheurs qui me laissent passer devant, voyant que je descends comme un fada !

On revient sur du plat.

Et voici les derniers mètres…

… qui débouchent sur une rivière.

Je traverse, mais je ne vois pas de sentier de l’autre côté. Je décide de m’arrêter là, d’autant plus que Madame m’attend sagement en haut de la colline. En fait, en cherchant bien, on peut continuer…

Voici par où je suis passé (aller seulement). Cependant, le GPS a perdu le signal par moments, notamment au début.

Nous revenons ensuite sur la plage, laquelle est quasi déserte.

Quelques photos prises juste derrière la plage.

Deux dernières vues de la plage, une fois remontés à hauteur du parking.

Finalement, ce fut une bien belle balade, sans trop de monde.

Sur la route du retour, nous nous arrêtons au Pu’ukohola Heiau National Historic Site.

On trouve ici les ruines du dernier grand temple de la période historique Ancient Hawaii (avant 1810).

Voici à nouveau Kamehameha, premier roi d’Hawaï.

Et le temple en question.

De beaux murs de pierres…

Notez la différence de végétation avec la vallée verdoyante d’où nous venons ; le climat n’est pas du tout le même !

Le site n’est pas inoubliable, mais disons que cela termine bien la journée.

Demain, il sera temps de rentrer à Vancouver, après ces deux belles semaines de randonnées, de plages et de parfums tropicaux. Quelques couacs (le prix de la voiture de location à Big Island me reste encore en travers de la gorge !) mais, dans l’ensemble, ce fut un voyage agréable.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Alert: Contenu protégé !