9/11 Memorial & Museum, New York, New York (États-Unis)

Ce matin, direction le 9/11 Memorial & Museum, ou Mémorial et musée du 11-Septembre en français. Faute de temps, nous n’avions pas visité le musée lors de notre premier séjour à New York. Cette fois, nous n’y manquerons pas !

Situé à l’endroit même de l’ancien World Trade Center, l’ensemble se compose donc d’un mémorial et d’un musée.

Le mémorial, en extérieur, consiste en un vaste parc et deux bassins carrés situés à l’emplacement exact des tours détruites. Il fut inauguré le 11 septembre 2011, soit exactement 10 ans après les attentats.

Voici la tour One World Trade Center, la plus haute du nouveau complexe.

Nous passons au musée, ouvert en mai 2014, duquel se dégage beaucoup d’émotions et de sentiments contradictoires (tristesse, émerveillement, fierté, etc.).

Nous descendons quelques marches pour nous retrouver dans ce qui reste des fondations de l’une des tours jumelles.

« Aucun jour ne vous effacera jamais de la mémoire du temps. » [Virgile]

Beaucoup d’objets retrouvés dans les décombres sont exposés derrière des vitrines de ce genre, avec la petite histoire qui va bien. Les Américains sont toujours très forts pour ce genre de mise en scène.

Un drapeau américain composé des portraits des quelque 3 000 victimes des attentats.

Un dessin réalisé par des écoliers.

À nouveau des restes des anciennes tours…

Quelques unes du fameux magazine The New Yorker.

On trouve ensuite un immense panneau où sont affichées les photographies des 2 977 victimes. Ça met une claque !

Les restes d’un camion de pompiers et de la structure des tours.

The Last Column : l’histoire du dernier pilier à être tombé, en mai 2002.

Enfin, quelques unes de journaux datés du 11 septembre 2001 ou de quelques jours plus tard.

Après cette visite chargée en émotion, nous restons dans le Financial District, quartier le plus au sud de l’île de Manhattan.

Joli jeu de mots pour cette superbe — mais très chère — épicerie italienne.

Wall Street et la bourse de New York.

Le fameux taureau de Wall Street, sculpture installée en 1989, peu après le krach boursier d’octobre 1987. Bonne chance pour le photographier sans personne autour…

Dernières photos du quartier, toujours avec cette incroyable diversité architecturale.

Nous prenons ensuite la direction du pont de Brooklyn, que nous avions déjà traversé il y a deux ans. On ne s’en lasse pas.

Puis retour à Top of the Rock, pour profiter de l’une des meilleures vues de la ville.

Enfin, comme tout bon touriste, nous terminons la journée (et la soirée) à Times Square. Là encore, je ne mets que quelques photos, ayant déjà rédigé un article sur ce lieu mythique, en 2016.

Juste avant de rentrer à Brooklyn, nous tombons par hasard sur ce petit concert de rue, avec d’excellents musiciens.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Alert: Contenu protégé !